Un train percute un animal tous les deux jours en Bourgogne-Franche-Comté

Publié le 14/12/2021 - 18:40
Mis à jour le 14/12/2021 - 17:48

SNCF TER Bourgogne-Franche-Comté a récemment signalé sur son site internet qu’elle rencontrait de nouvelles indisponibilités de matériel. Ce mois de décembre 2021, 520 TER circulent dans la région au lieu de 570. Plusieurs paramètres entrent en jeu dont la collision avec de nombreux animaux. Nous avons tenté d’en savoir plus…

 © D Poirier
© D Poirier

C’est un casse-tête pour la SNCF. Après chaque choc, les trains doivent être stoppés et inspectés afin de vérifier l’état des matériaux. Le conducteur, formé aux premières vérifications, se doit de vérifier "les organes de sécurité à l'extérieur", "les témoins en cabine" et "d’intervenir s’il le peut", explique Nabil Djaafer, directeur de la communication SNCF Voyageurs Bourgogne-Franche-Comté.

Souvent, la collision détériore "des circuits hydrauliques" situés sous les rames, nous précise-t-on. Cela engage ensuite la SNCF à amener la rame en réparation et donc l'immobilisation du train. "En moyenne, un train peut être arrêté trois à cinq jours après un choc", résume SNCF TER qui indique qu’aucun département n’est plus impacté que l’autre en Bourgogne-Franche-Comté.

Remarque : La SNCF indique qu'elle travaille en étroite collaboration avec la fédération nationale des chasseurs afin de trouver des solutions...

Des collisions, mais aussi des roues endommagées par la chute des feuilles

Les perturbations de circulation des trains sont accentuées chaque année à la même période (automne) suite la chute des feuilles mortes. 

"Les feuilles endommagent légèrement les roues. Nous devons donc les reprofiler afin de les rendre bien rondes. Cela entraîne également des immobilisations pouvant aller d'un à trois jours", explique Nabil Djaafer.

La crise sanitaire

Autre paramètre qui entre en jeu depuis le début de l’année, la Covid-19. "En lien avec le conseil régional, nous avions réduit l’offre au printemps avec 370 TER en Bourgogne-Franche-Comté. Depuis le 31 août, nous étions revenus à une offre assurée à 95 % en semaine et 100 % le week-end", explique la SNCF qui poursuit : "Au 1er novembre, tout devait être revenu à la normale, mais les nombreux chocs avec les animaux et le nombre de cas contacts à compliqué les choses". Pour rappel, la SNCF compte 400 conducteurs dans la région.

Une politique claire de la SNCF

Le directeur de la communication SNCF Voyageurs Bourgogne-Franche-Comté se veut clair sur la politique de la maison. La SNCF s'engage à ne pas faire circuler un train lorsque la réalité technique et humaine ne le permettent pas.  

"Nous expliquons clairement les trains qui pourront ou non circuler via notre site et nos réseaux", précise-t-il. 

Infos +

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Clément Beaune promet un effort conséquent sur le ferroviaire

L'effort d'investissement dans le ferroviaire devrait atteindre ces prochaines années les 100 milliards d'euros que réclame le PDG de la SNCF Jean-Pierre Farandou, a estimé ce mardi 2 août 2022 le ministre délégué aux Transports Clément Beaune, pour qui "la priorité des priorités" va au réseau et aux trains du quotidien.  

Bouchons sur l’autoroute des vacances : comment occuper les enfants dans la voiture ?

Bison Futé annoncé un samedi 30 juillet « noir » sur les routes en raison du fameux chassé-croisé entre les juilletistes et les aoûtiens. Il va falloir s’armer de patience dans les bouchons, ce qui n’est loin d’être facile… surtout quand on a des enfants à l’arrière impatients. Voici quelques conseils pour les occuper.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.65
pluie modérée
le 14/08 à 21h00
Vent
1.82 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
80 %

Sondage