Une chercheuse de FEMTO-ST récompensée par une bourse L’Oréal - UNESCO

Publié le 04/10/2015 - 07:30
Mis à jour le 04/10/2015 - 09:23

Pauline Butaud, doctorante au sein du département Mécanique Appliquée de l’institut FEMTO-ST, a relevé le défi en travaillant sur des polymères à mémoire de forme aux surprenantes capacités. 

capture_decran_2015-10-01_a_09.54.00.png
Pauline Butaud ©FEMTO-ST

« Pour les Femmes et la Science »

PUBLICITÉ

Choisie parmi 821 candidates par un jury indépendant composé de 7 scientifiques de renom, Pauline Butaud fait partie des 20 jeunes chercheuses françaises récompensées hier à Paris par une bourse nationale l’Oréal- UNESCO « Pour les Femmes et la Science » pour l’excellence scientifique de ses travaux ainsi que pour sa capacité à transmettre sa passion pour la science aux générations futures. 

Aéronautique, aérospatiale, transports terrestres…, de nombreux secteurs industriels cherchent sans relâche le matériau idéal. Le challenge, proposer un matériau très léger pour limiter les coûts énergétiques mais aussi capable d’amortir certaines vibrations, tout en conservant une rigidité élevée.

Doctorante au sein du département Mécanique Appliquée de l’institut FEMTO-ST, Pauline Butaud a travaillé sur des polymères à mémoire de forme aux surprenantes capacités.

En effet, si à température ambiante le matériau amortit peu les vibrations, en revanche, « lorsque le système est chauffé à une température proche de la transition vitreuse (passage d’un état dur et rigide à un état mou et flexible), le taux d’amortissement est si important qu’aucune résonance n’est plus observée sur la plage de fréquence d’intérêt », explique-t-elle. « Mes recherches visent à améliorer le comportement dynamique des structures. L’objectif est de contrôler les vibrations afin d’augmenter la durée de vie des composants, de maîtriser la stabilité du véhicule et d’améliorer le confort acoustique ». Pauline Butaud va encore plus loin : son projet se veut éco-compatible en utilisant au maximum des matériaux et des procédés dont le coût environnemental est faible. Grâce à ces polymères aux qualités amortissantes hors pair et peu explorées à ce jour, la sécurité de nos habitacles pourrait être considérablement renforcée demain. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

GE Belfort : intersyndicale et élus vont mettre en demeure le gouvernement

GE Belfort : intersyndicale et élus vont mettre en demeure le gouvernement

L'intersyndicale de General Electric (GE) à Belfort et des élus ont annoncé ce mardi 9 juillet 2019 leur intention de mettre en demeure le gouvernement pour exiger que l'industriel américain respecte les engagements pris au moment du rachat du pôle énergie d'Alstom en 2014 et suspende son plan de suppression d'un millier d'emplois.

Région : « On aide du petit hôtel en zone rurale à l’installation d’un jeune agriculteur » (P. Ayache)

Région : « On aide du petit hôtel en zone rurale à l’installation d’un jeune agriculteur » (P. Ayache)

Marie Guite-Dufay, la présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, a réuni la commission permanente le 5 juillet 2019. Les élus régionaux ont ainsi examiné ce vendredi 114 rapports pour un montant de 17,7 millions d'euros attribués sur le département du Doubs (86 millions sur six mois)...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.13
ciel dégagé
le 16/07 à 0h00
Vent
1.88 m/s
Pression
1017.59 hPa
Humidité
94 %

Sondage