Alerte Témoin

Une manifestation pépère à Besançon pour le pouvoir d'achat des retraités

Publié le 10/03/2016 - 11:11
Mis à jour le 10/03/2016 - 18:52

La mobilisation a été légèrement au-dessus des espérances. Une petite centaine de manifestants s'est réunie ce jeudi 10 mars 2016 à partir de 10h place Pasteur à Besançon à l'occasion de la journée nationale d'action pour le pouvoir d'achat.

Plus de 80 manifestants

PUBLICITÉ

Tranquillement, les retraités ont progressivement grossi les rangs de la manifestation bisontine qui se tenait ce jeudi matin. Christiane, jeune retraitée, est inquiète. "Les retraites n'ont pas été revalorisées depuis 2013, il y a des ponctions supplémentaires sr certaines retraites. Je le vois autour de moi, il y a de nombreuses personnes qui n'ont pas les annuités nécessaires pour avoir une retraite décente…"

À l'appel de l'intersyndicale (CGT, FO, CFTC, CFE-CGC,Solidaires, FSU, LSR), les organisateurs distribuaient des tracts aux passants dans une ambiance printanière qui contraste selon Guy Lazar (CGT Cheminots) avec la situation de certains retraités qui selon lui ne peuvent pas vivre dignement avec une retraite pourtant méritée. "Certains ne touchent que 800 à 900 euros par mois. Je connais des retraités qui ont acheté leur appartement pour leurs retraites, mais qui, avec ne niveau de pension, n'arrivent même plus à payer les charges de copropriété.  Certains n'arrivent plus à se soigner correctement. Et il ne faut pas oublier que les retraités sont aussi des aidants pour leurs parents et de plus en plus souvent, avec la crise, pour leurs enfants ! "

Contre l'austérité et pour le pouvoir d'achat, l'intersyndicale demande un rattrapage immédiat de 300 euros, une revalorisation annuelle, l'indexation des pensions sur l'évolution du salaire moyen et non sur les prix et qu'aucune pension ne soit inférieure au SMIC.

Entre la mobilisation contre la nouvelle loi travail d'hier et les manifestations sociales à venir les 17 et 31 mars prochain, les syndicats appellent à la mobilisation. "Nous espérons, avec ce frémissement social, pouvoir remettre l'ensemble des dossiers sur la table…"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Baisse de moyens dans les collèges et lycées : « Blanquer déclare la guerre aux pauvres ! » (Snes)

Le syndicat dénonce la baisse de moyens pour la rentrée 2020 avec 30 postes retirés dans les collèges et lycée de l'académie de Besançon. Le Snes FSU précise que les volumes de retraits d'heures les plus importants concernent les établissements technologiques et ceux situés en zone d'éducation prioritaire comme à Planoise.

Réforme des retraites : modifications des actions prévues cette semaine

Suite à la réunion intersyndicale qui s'est tenue ce 30 janvier 2020, l'intersyndicale interpro CGT, FO, FSU, Solidaire du Doubs et le collectif AED ont décidé de modifier quelques actions et notamment la journée de vendredi suite à la venue de Lauret Nuñez, secrétaire d'État auprès du ministère de l'Intérieur.

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.34
pluie modérée
le 17/02 à 15h00
Vent
4.69 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
93 %

Sondage