Ouverture d'un KFC début 2021 au centre-ville de Besançon : une arrivée qui fait polémique

Publié le 21/09/2020 - 14:05
Mis à jour le 24/09/2020 - 16:04

Après s'être implantée à Chateaufarine, la chaîne de fast-food américain Kentucky Fried Chicken arrive au centre-ville de Besançon. L'ouverture est prévue début 2021.

 ©
©

Si de nombreux habitants de Besançon pensaient que l'arrivée d'un KFC avait été annulée au centre-ville, ils ont remarqué au début de l'été que les travaux avaient commencé dans l'ancienne banque Caisse d'Épargne de la rue de la République.

La chaîne américaine a fait l'acquisition de la totalité de l'immeuble de 1.000m2. Le restaurant accueillera ses visiteurs sur une surface de 500m2, au rez-de-chaussée et au premier étage du bâtiment. Aux niveaux supérieurs, on sait que des locaux tertiaires sont prévus.

Par ailleurs, une cinquantaine d'emplois devraient y être créés.

Une arrivée qui fait polémique

Cette arrivée a fait, et fait toujours, polémique chez des Bisontines et Bisontins pour plusieurs raisons, notamment pour une question d'éthique alimentaire ("malbouffe") ou encore de concurrence déloyale avec des commerces de bouche indépendants type restauration rapide. Ce KFC s'installe en effet en face de Big Ban, entreprise indépendante bisontine proposant de la restauration rapide à emporter (panini, hamburger, sandwich, frites…) et Mak Doner, restaurant indépendant de kebab. Certains accusent la Ville de Besançon d'avoir laissé ce fast-food s'installer dans le centre historique, mais a-t-elle son mot à dire ?

Selon Frédérique Baehr, conseillère au Commerce et à l'Action cœur de ville à la Ville de Besançon, "la ville, au titre de la liberté d’entreprendre n’a pas le pouvoir de décider du « contenu » des cellules commerciales détenues par des propriétaires privés. Elle a juste un droit de regard sur le « contenant », et en la matière, les travaux respectent les règles établies." La conseillère ajoute : "en revanche, à elle de veiller à la propreté des abords, et créer des animations afin que le flux attiré par KFC reste en ville et consomme d’autres produits (culture, habillement, etc.)."

1 Commentaire

J'y ai été une fois au kfc, VENI ,VIDI, WC
Publié le 22 septembre 2020 à 10h18 par Decourt Alain • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Economie

Conjoncture du mois de décembre 2020 : « des prévisions prudentes »

La Banque de France vient d'éditer une note de conjoncture (enquête auprès des dirigeants d'entreprises sur leur niveau d’activité) pour le mois de décembre 2020. La production industrielle progresse en fin d'année. Les carnets s’étoffent mais demeurent insuffisants. Une baisse est attendue. Les services enregistrent une faible hausse d’activité, à l’exception de la restauration, lourdement affectée par le reconfinement. Les prévisions sont prudentes.

 

Endettement des entreprises : comment les aider ?

En Bourgogne Franche-Comté, près de 20 000 entreprises ont bénéficié d’un PGE (Prêt Garanti par l’Etat). Emprunt qu'il faudra bien rembourser. Alors que l’activité tourne encore au ralenti dans plusieurs secteurs, la Banque Populaire BFC tente d’aider au mieux ces entreprises et leurs prêts avec sa « BOX PGE »…

SNCF Réseau : 423 millions d’euros dans la modernisation du réseau de Bourgogne Franche-Comté en 2021

Pour l'année 2021, SNCF Réseau investira 423 millions d'euros pour la modernisation et la maintenance du réseau en Bourgogne Franche-Comté. 250 chantiers au total sont prévus. Pour Jérôme Grand, directeur territorial SNCF Réseau, 2021 sera "une année exceptionnelle en Bourgogne Franche-Comté."

Bientôt, le nouveau centre commercial Cassin à Planoise ouvrira ses portes dans un écrin plus moderne

Les travaux de la restructuration du centre commercial Cassin dans le quartier Planoise à Besançon commenceront le 18 janvier prochain. Le bail commercial entre Intermarché et Aktya, société d'économie mixte bisontine, a été signé mercredi 13 janvier. Le nouveau centre commercial ouvrira ses portes dans un écrin plus moderne à l'automne prochain.

Un frontalier sur trois travaille dans l’horlogerie

Dans sa dernière étude, l'Ostaj (observatoire statistique transfrontalier de l'Arc Jurassien)  indique que l'industrie horlogère de l'Arc Jurassien emploie 31.400 personnes dont une forte majorité dans des établissements du côté suisse de la frontière. Les agglomérations frontalières du Locle, de La Chaux-de-Fonds et de la vallée de Joux sont les principaux pôles de l’horlogerie.
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.83
légères chutes de neige
le 18/01 à 9h00
Vent
1.78 m/s
Pression
1029 hPa
Humidité
98 %

Sondage