Une nouvelle campagne de stérilisation des chats à Besançon

Publié le 03/04/2022 - 10:31
Mis à jour le 19/05/2022 - 16:48

Jusqu’à la fin du mois de septembre 2022, une campagne de stérilisation des chats errants est organisée dans plusieurs quartiers de Besançon.

Cette opération est réalisée par la Société Protectrice des Animaux (SPA), l’association Nala, Mystic et Compagnie (NMC), la Fondation 30 Millions d'Amis ainsi que les deux cliniques vétérinaires des Tilleroyes et de Pirey. 

"Cela consistera à capturer les chats errants, les transporter chez les vétérinaires, les faire stériliser puis identifier et à les remettre en liberté sur le lieu de capture", explique la Ville de Besançon. 

Dans un premier temps, cette campagne se déroulera tout le mois d’avril dans les lieux suivants :

  •  1er mai au 30 juin : quartier Clairs-Soleils
  • 1er mai au 30 juin : quartier Planoise (Place Cassin et rue Van Gogh)
  • 1er au 31 mai : quartier Palente
  • 1er au 30 juin : quartier Clairs-Soleils
  • 1er au 30 juin : quartier Cras
  • 1er au 30 juin : quartier Tilleroyes

Les propriétaires appelés à "faire attention à leurs chats"

Durant cette période, il est demandé aux propriétaires de faire attention à leurs chats. La Ville de Besançon rappelle qu’afin de lutter contre les abandons et responsabiliser les maîtres, tous les chats doivent être identifiés, même ceux qui ne vont pas dehors. 

Pourquoi lancer une telle campagne ?

"Stériliser son chat, c'est participer à rompre ce cycle de l'abandon des animaux. Souvent non stérilisés, ils se reproduisent d’une façon incontrôlée. En quatre ans, un couple de chats peut donner naissance à plus de 20 000 chatons", explique la Ville de Besançon.

Cette surpopulation génère différents problèmes : 

  • Sanitaire : ces chats souffrent de malnutrition et de maladie ; 
  • Nuisance : marquage urinaire, miaulements, bagarres, destruction de poubelles ; 
  • Ethique : faim, froid, violence de certains humains.

Les avantages de la stérilisation (entre autres) : 

  • Réduction des bagarres, des miaulements, de marquages urinaire/de territoire, de l’agressivité ; 
  • Moins de contaminations de maladies ; 
  • Populations stabilisées, 
  • Diminution des inconvénients des chaleurs (miaulements ou bagarres, marquage…).

Infos +

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

Lutte contre les ilots de chaleur : la végétalisation des arrêts de bus et tram’ a commencé à Besançon

Afin d’améliorer le confort des usagers des bus et des tramways à Besançon, notamment en cas de fortes chaleurs, la Ville de Besançon et Grand Besançon Métropole a décidé de planter des arbres à proximité des arrêts les plus exposés. Le premier arbre a été planté à la station Léo Lagrange vendredi 23 février 2024 en fin de matinée par Anne Vignot, maire de Besançon et présidente de Grand Besançon Métropole, et Fabienne Brauchli, adjointe à la maire, déléguée à la Transition écologique, aux Espaces verts et à la Biodiversité.

À Besançon, la place de la Révolution se transforme…

La Ville de Besançon a initié un projet de revégétalisation de la place de la Révolution afin de s’inscrire dans un processus de transition écologique et ainsi lui rendre sa verdure et sa fraîcheur. Lancés en septembre 2023, les travaux de cette “révolution végétale” ne cessent de faire évoluer la place. En ce mercredi 14 février 2024, où en sont ces transformations ?

Planoise : “le traitement de la situation place de l’Europe est une priorité” (préfet du Doubs)

Le collectif de co-propriétaires de l’immeuble "Le Molière" s’est installé depuis dimanche 11 février 2024 dans le hall du bâtiment, situé 5 place de l’Europe à Planoise pour s’opposer aux dealers. Interpellé lors de sa venue sur le sujet, Gérald Darmanin assurait que le préfet du Doubs allait se rendre sur place. C’est chose faite.

Bottière nouvellement installée à Besançon, Marine Fay partage ses astuces bichonnage

Arrivée de Paris, Marine Fay est une jeune bottière qui dispose depuis cet été d’un atelier dans les locaux du collectif Hop hop hop place Saint-Jacques à Besançon. Elle propose depuis le début d'année des ateliers de "bichonnage" pour chaussures en cuir tous les premiers samedis du mois de 15h à 16h15 à Besançon. 

Développement international, éducation, citoyenneté, solidarité… L’appel à projets 2024 de la Ville de Besançon est ouvert aux associations

La Ville de Besançon soutient les associations bisontines engagées dans un projet de solidarité internationale ou d’éducation à la citoyenneté mondiale, en leur apportant une aide financière d’un montant total de 15.000 euros répartis entre les différents projets retenus, par le biais d’un appel à projets. Les associations peuvent candidater avant le 1er avril 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.2
pluie modérée
le 26/02 à 3h00
Vent
4.89 m/s
Pression
996 hPa
Humidité
87 %