Une nouvelle crèche à Chalezeule en février 2014

Publié le 24/12/2013 - 08:40
Mis à jour le 24/12/2013 - 16:04

Le Département a cédé pour l’euro symbolique une partie de ses bâtiments occupé autrefois par la DDE au Syndicat d’Etudes de l’Est Bisontin (SEEB) pour la création d’une crèche-multi accueil d’une capacité de 30 places dans le secteur de Thise-Chalezeule. L’ouverture est programmée pour le début du mois de février 2014

 ©
©

Les locaux de l’ex-DDE sont situés sur la zone d’activités de Thise-Chalezeule. Le conseil général du Doubs explique avoir acquis ces locaux dans le cadre de l’acte II de décentralisation et a proposé de participer à la réalisation d’un projet de création de crèche sur l’Est bisontin, en cédant ses locaux pour l’euro symbolique.  "Ces locaux sont en partie inoccupés depuis les transferts des compétences de la DDE au Département (…) Ils offrent la possibilité d’ouvrir une crèche/halte-garderie d’une capacité d’accueil de 30 enfants. La situation du bâtiment et la superficie proposées répondent aux besoins évalués en matière d’accueil petite enfance sur ce secteur et permettent d’améliorer la couverture en crèches de la première couronne bisontine."

L’acte de cession a été signé ce  vendredi 19 décembre 2013 en présence de Claude Jeannerot, Président du Conseil général, sénateur du Doubs, Brigitte Vionnet, Présidente du SEEB et Michèle de Wilde, conseillère municipale de Vaire-le-Petit. (voir photo ci-dessus)

La crèche ouvrira ses portes début février 2014.

La participation du Département à ce projet  est de 426 684 €  (250 000 € correspondant prix du bâtiment, 90 000 € pour la reprise de l’étanchéité du bâtiment et 86 684 € de dotations territoriales), soit un taux d’aide de 40% sur le coût total de l’opération.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

Caravane des pieds d’immeuble à Planoise : le travail du club de sauvegarde de Besançon salué

Dans le cadre de la Force d’action républicaine (FAR), Rémi Bastille, le préfet du Doubs Anne Vignot, maire de Besançon ainsi que Ludovic Fagaut, vice-président du Département et de Francis Didier, président de la fédération française de karaté se sont rendus vendredi 1er mars 2024 à Planoise afin de saluer le travail mené par le club de sauvegarde de Besançon, notamment avec les caravanes des pieds d’immeuble.

Le “Molière sans dealer” : un appel lancé aux habitants du quartier pour tenir une permanence dans le hall de l’immeuble

Le collectif de co-propriétaires de l’immeuble "Le Molière", situé au 5 place de l'Europe à Besançon, s’est déjà mobilisé le 18 janvier puis le 11 février 2024 dans le hall de l’immeuble pour s’opposer aux dealers. Ce lundi, une co-propriétaire lance un appel aux habitants. Une adresse mail a été mise en place pour celles et ceux qui souhaitent s’inscrire à la permanence.

Lutte contre les ilots de chaleur : la végétalisation des arrêts de bus et tram’ a commencé à Besançon

Afin d’améliorer le confort des usagers des bus et des tramways à Besançon, notamment en cas de fortes chaleurs, la Ville de Besançon et Grand Besançon Métropole a décidé de planter des arbres à proximité des arrêts les plus exposés. Le premier arbre a été planté à la station Léo Lagrange vendredi 23 février 2024 en fin de matinée par Anne Vignot, maire de Besançon et présidente de Grand Besançon Métropole, et Fabienne Brauchli, adjointe à la maire, déléguée à la Transition écologique, aux Espaces verts et à la Biodiversité.

À Besançon, la place de la Révolution se transforme…

La Ville de Besançon a initié un projet de revégétalisation de la place de la Révolution afin de s’inscrire dans un processus de transition écologique et ainsi lui rendre sa verdure et sa fraîcheur. Lancés en septembre 2023, les travaux de cette “révolution végétale” ne cessent de faire évoluer la place. En ce mercredi 14 février 2024, où en sont ces transformations ?

Planoise : “le traitement de la situation place de l’Europe est une priorité” (préfet du Doubs)

Le collectif de co-propriétaires de l’immeuble "Le Molière" s’est installé depuis dimanche 11 février 2024 dans le hall du bâtiment, situé 5 place de l’Europe à Planoise pour s’opposer aux dealers. Interpellé lors de sa venue sur le sujet, Gérald Darmanin assurait que le préfet du Doubs allait se rendre sur place. C’est chose faite.

Bottière nouvellement installée à Besançon, Marine Fay partage ses astuces bichonnage

Arrivée de Paris, Marine Fay est une jeune bottière qui dispose depuis cet été d’un atelier dans les locaux du collectif Hop hop hop place Saint-Jacques à Besançon. Elle propose depuis le début d'année des ateliers de "bichonnage" pour chaussures en cuir tous les premiers samedis du mois de 15h à 16h15 à Besançon. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.68
couvert
le 03/03 à 12h00
Vent
3.6 m/s
Pression
999 hPa
Humidité
86 %