Une nouvelle page s'écrit pour Valopôle, le pôle de valorisation des déchets du Haut-Doubs

Publié le 04/08/2022 - 12:23
Mis à jour le 02/08/2022 - 12:47

Par la signature d’un nouveau contrat d’exploitation avec SUEZ, Préval Haut-Doubs s’engage dans une nouvelle page de l’histoire de Valopôle, en renforçant ses objectifs de performance énergétique, environnementale et économique.

 ©
©

70 personnes au service du territoire

Le site de Valopôle réceptionne les déchets des 142 800 habitants du Haut-Doubs pour les valoriser. Le pôle est constitué de plusieurs bâtiments :

- L’unité de valorisation énergétique (UVE) qui permet depuis 1989 de valoriser les ordures ménagères résiduelles en énergie, via le réseau de chaleur de Pontarlier,

- L’unité de tri des emballages & papiers qui permet d’affiner le tri réalisé par les habitants et de conditionner les matériaux en balles pour les envoyer vers des filières de recyclage,

- L’unité de broyage qui permet de broyer les incinérables et le bois collectés dans les déchèteries.

Préval a confié l’exploitation de ces différentes activités à SUEZ en 2009. Au total, environ 70 personnes travaillent sur le site, dont 15 personnes en insertion.
Valopôle

Un nouveau marché public global de performance

L’échéance du marché d’exploitation était fixée en octobre 2024. L’établissement public a engagé dès 2019 une négociation pour une fin de marché par anticipation en 2022, afin d’intégrer des travaux importants de modernisation du site, avant les échéances règlementaires de fin 2023 et pour faire évoluer le contrat vers davantage de garanties et de performances.

SUEZ a à nouveau remporté le marché avec une offre répondant aux objectifs de modernisation et de haute performance du site. Le périmètre opérationnel a été élargi par rapport à l’exploitation et aux travaux de modernisation de l’UVE et à l’extension du réseau de chaleur.

L’enjeu pour Préval étant de mettre en place une organisation technique et fonctionnelle permettant de projeter le site vers les meilleures techniques disponibles pour les 20 prochaines années et des conditions d’exploitation optimums, tout en assurant le renouvellement et le développement du réseau de chaleur en phase avec les objectifs.
Près de 16 millions d’investissements seront engagés par Préval sur la durée du contrat.

Un programme de travaux ambitieux est prévu :
> Modernisation de l’unité de valorisation énergétique

Traitement des fumées encore plus performant :

- Ajout d’un traitement catalytique pour les oxydes d’azote
- Ajout d’analyseurs en continu pour le mercure et l’ammoniaque

Amélioration du process et des conditions d’exploitation

Extension des espaces techniques et administratifs : création d’un bâtiment de 250 m2 avec un local stockage et des bureaux

> Extension du réseau de chaleur de Pontarlier

Aujourd’hui 75 bâtiments sont alimentés en chauffage et eau chaude sanitaire. L’enjeu pour les prochaines années est de poursuivre l’extension du réseau selon le schéma directeur, pour alimenter une centaine de bâtiments à horizon 2030.
Le réseau historique en fonte sera progressivement renouvelé, et les rendements thermiques optimisés.

Le réseau constitue un investissement concret pour la transition énergétique du territoire en développant la part des « énergies renouvelables et de récupération » utilisées à Pontarlier.

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

“Besac dit bienvenue à ses étudiant(e)s” : la Ville de Besançon lance un appel à candidature

Jusqu’au 30 mai 2024, entreprises, associations, établissements d’enseignement supérieur, structures culturelles, sportives et maisons de quartiers sont invités à prendre part au programme de rentrée Besac dit bienvenue à ses étudiant.e.s ! en proposant une activité dédiée et ainsi se faire connaitre auprès des 25.000 étudiants de Besançon et de sa métropole.

Faute de neige, la station de Métabief déplore un manque à gagner de 3 millions d’euros cet hiver…

Face au manque cruel de neige sur la saison 2023-2024, la station de Métabief n’a pas pu faire le chiffre d’affaires espéré malgré la réactivité des équipes. La station a d’ailleurs dû fermer mi-février. Philippe Alpy, président du syndicat mixte du Mont d’Or, nous en parle…

Effondrement rue de Vesoul : une période charnière commence…

Les études, investigations et travaux menés jusqu’ici permettent de dire que la période actuelle est une période charnière, selon le dernier communiqué du Département du Doubs en date du 12 avril 2024 : les travaux restant à effectuer et leurs délais de réalisation pour le rétablissement de la route départementale 572 demeurent de plus en plus concrets.

Concours photo sur le thème de l’habitat de demain. Participez !

PUBLI-INFO • Parce que le petit habitat collectif (neuf ou rénové) tient une grande place dans notre paysage quotidien, le Syndicat mixte du Scot Besançon Cœur de Franche-Comté l’a choisi comme cadre d’un concours photo. Celui-ci se déroule du 2 avril au 30 juin. Enfin, il a pour cadre 113 communes. On y va ?

La maire de Besançon harcelée en ligne après sa plainte contre les pancartes anti-migrants

La maire de Besançon Anne Vignot a annoncé vendredi 12 avril 2024 porter plainte après avoir été la cible d'un cyber-harcèlement "d'une extrême violence" faisant suite à une première plainte de l'élue contre des pancartes anti-migrants brandies dimanche lors du carnaval de sa ville.
 

À Besançon et Cussey-sur-l’Ognon, bientôt la création d’une zone agricole protégée : pourquoi ?

Jeudi 11 avril 2024, le projet de création d’une zone agricole protégée (Zap) à Besançon et Cussey-sur-l’Ognon sera soumis au vote des élus de Grand Besançon Métropole. Quels sont les objectifs ? Quel avenir pour ces zones ? François Presse, conseillère communautaire à Grand Besançon Métropole déléguée à l'Agriculture, nous explique.

Une vingtaine d’écoles bisontines reçoivent un arbre jumeau de la place de la Révolution

Dans le cadre de la végétalisation de la place de la Révolution, la Ville de Besançon a organisé jeudi 11 avril 2024 une cérémonie avec 476 enfants issus de 21 écoles bisontines. Un arbre, ayant son jumeau place de la Révolution, est ainsi remis à chaque école. Ils seront plantés à l’automne prochain.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.15
légère pluie
le 19/04 à 15h00
Vent
5.5 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
79 %