Alerte Témoin

Une photographe bisontine reçoit un award pour ses photos de bébés et de futures mamans à Paris

Publié le 02/11/2019 - 17:12
Mis à jour le 03/11/2019 - 10:27

Marion Dumont, 30 ans, est photographe spécialisée dans la sublimation de la femme enceinte et l'immortalisation des premiers jours de vie du nourrisson. Lors de la convention "Focus Talk and Live Show" qui s'est déroulée les 13 et 14 octobre 2019, la photographe bisontine a reçu le 2e prix du jury dans la catégorie "nouveau-né" grâce à cinq photos (diaporama ci-contre). Entretien…

maCommune.info : Qui êtes vous ? D'où venez-vous ? Quel est votre parcours professionnel ?

Marion Dumont : "Je suis Marion, j'ai 30 ans cette année et j’habite actuellement à Besançon. Je suis bisontine, car je suis née dans cette jolie ville où je m’y sens bien. Je vis en couple avec mon conjoint Jérôme depuis plus de 10 ans avec qui je partage la passion de la photographie depuis de nombreuses années. Je suis également devenue maman d’un petit garçon âgé de 2 ans qui se prénomme Evan. J’ai travaillé pendant 10 ans dans le domaine du commerce à la suite d’un BTS Management des Unités commerciales. Je suis passée par le prêt-à-porter féminin (vendeuse puis responsable adjointe de magasin) où je conseillais les femmes afin de les mettre en valeur, puis j’ai exercé dans le prêt-à-porter bébé et enfant (responsable adjointe de magasin) où je prenais plaisir à habiller de petits minois avec de jolies tenues."

mCi : Comment vous est venue cette idée de devenir photographe spécialisé dans la sublimation de la femme enceinte et l'immortalisation des jours de vie du nourrisson ?

Marion Dumont : "Je me suis découverte dès que j’ai commencé à photographier quelques copines enceintes, puis cela s’est développé tout naturellement. Au fond de moi, j’ai toujours été très attiré par le domaine de la femme enceinte et des nouveau-nés que je considère être des instants précieux et magiques au cours de notre vie. Pour moi, photographier les nourrissons est un instant très apaisant, où je prends plaisir à reproduire les moments in utéro pour que Bébé se sente comme dans le ventre de maman. Je prends tout le temps nécessaire et lui donne tout l’amour d’une maman pour que bébé et parents soient le plus à l’aise possible et afin de réussir les pauses photographiques recherchées. Le style de mes photos est tourné vers l’artistique et de qualité. Aujourd’hui j’ai fait de ce loisir mon métier, dans lequel je me suis perfectionnée à travers plusieurs formations de « Newborn posing » et de « Workshop Grossesse et Famille » auprès de photographes professionnelles reconnues."

Vous avez été récompensée à Paris récemment : pourriez-vous nous en dire plus sur cette récompense ?

Marion Dumont :"J’ai récemment obtenu un Award lors de la convention « Focus Talk and Live Show » organisée par « monbebebonheur.fr » qui s’est déroulée les 13 et 14 octobre 2019 à Paris. J’ai obtenu le 2e prix du jury dans la catégorie nouveau-né.

Pour information, les chiffres des Awards 2019 :

  • 120 photographes participants
  • 291 photos soumises
  • 3 catégories : Grossesse / Nouveau-né / Grand bébé
  • 3 prix par catégorie / 9 prix au total
  • 3% des images récompensées
  • 2 prix du Jury / 1 prix du public"

Mini séances de Noël

  • 6 - 9 -  10 novembre 2019 :  thème féérique
  • Quatre ambiance féériques pour photos en famille.
  • Lieu des séances : salon de coiffure Michel Delgrande à Besançon.
  • Quelques places disponibles

Infos +

Suivre et contacter Marion sur :

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.

Il est aujourd’hui possible de régler ses impôts et autres factures administratives chez le buraliste, mais à quelques conditions

Mise à jour le 1er août • La direction générale des Finances publiques a noué un partenariat avec le réseau des buralistes afin de proposer une offre de paiement de proximité pour régler vos impôts, amendes (ce qui était déjà possible auparavant) ou factures de service public (avis de cantine, de crèche, d’hôpital…). Ce service est mis en place dès ce mardi 28 juillet.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     22.11
    légère pluie
    le 04/08 à 15h00
    Vent
    2.95 m/s
    Pression
    1016 hPa
    Humidité
    30 %

    Sondage