Une station d'avitaillement toute neuve pour l’aérodrome Besançon - La Vèze

Publié le 08/11/2021 - 15:30
Mis à jour le 08/11/2021 - 14:34

La station rénovée, qui permet l’approvisionnement en carburant des aéronefs, a été inaugurée samedi 6 novembre 2021 à l'aérodrome de la Vèze.

 © PAB
© PAB

La station d'avitaillement a été rénovée pour un montant de 85.000 € TTC une subvention du fonds national d’aménagement et de développement du territoire (FNADT) d’un montant de 60 158 €.

"Il y a avait un réel besoin de sécuriser l'avitaillement et le dépotage lors du remplissage de la cuve du camion-citerne à celle de l'aérodrome, d'autant que nous sommes sur la zone du marias de Saône et de captage des eaux de Besançon" explique Jean-Paul Michaud, président du syndicat mixte de l'aérodrome de Besançon-La Vèze.

Sécuriser le périmètre de protection des captages d’eau était donc une des premières priorités avec la mise aux normes du dépotage et des moyens de lutte contre la pollution qui garantit contre tout incident de pollution accidentelle.

Une station modernisée

Cette rénivation a permis également d'améliorer l’avitaillement des avions fréquentant l’aérodrome. La rénovation des distributeurs de chaque carburant (JETA1 - AVGAS) permet de réaliser un plein 24h/24 sans intervention des agents de l’aérodrome avec un débit augmenté sur chacun des distributeurs.

Enfin la distribution a été digitalisée, du paiement à la gestion des factures des usagers et au comptage des volumes distribués. Pour ce faire, de travaux de génie civil, pour implanter la  fibre optique au sein de la zone d’avitaillement, ont été effectué par l’entreprise Bonnefoy. La société Petrogest a réalisé la rénovation de la station, sa digitalisation et la mise aux normes du dépotage.

Info +

L’aérodrome de Besançon - La Vèze en chiffres (2020à

  • 12.101 mouvements
  • 22.455 passagers transportés
  • 81% de vols de loisirs
  • 10 % de vols de sécurité civile (hôpital)
  • 7 % de vols professionnels (notamment le groupe Guillin emballages)
  • 1,3% de vols militaires (armée, gendarmerie)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Deux Français sur trois ne respectent pas toujours le corridor de sécurité

Deux tiers des Français (67 %) ne respectent pas systématiquement la règle obligatoire du corridor de sécurité, destinée à protéger les patrouilleurs des routes dont quatre sont décédés depuis le début de l'année, selon une étude publiée mardi 24 mai. Un conducteur sur cinq interrogé pour le baromètre 2022 de la Fondation Vinci Autoroutes ne connaît pas cette règle entrée dans le Code de la route en 2018, un chiffre cependant en baisse de huit points par rapport à 2021.

Ginko met en place son "fraudomètre", une première en France

Lier technologie et sciences comportementales pour réduire la fraude. À compter de ce lundi 9 mai et jusqu'en juillet 2022, Kéolis Besançon Mobilités teste sur les lignes Lianes 4 et 5 un dispositif pour inciter les usagers à voyager avec un titre de transport. Comment cela ? Explications.  
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.44
partiellement nuageux
le 28/05 à 12h00
Vent
4.59 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
32 %

Sondage