Alerte Témoin

Une vingtaine d'internes mobilisés devant le CHRU de Besançon ce lundi

Publié le 27/01/2020 - 17:56
Mis à jour le 27/01/2020 - 17:56

Suite à l'appel de l'intersyndicale nationale de Internets (ISMI) le 20 janvier dernier a mener une grève illimitée, une vingtaine d'internes se sont retrouvés ce lundi 27 janvier 2020 sur le parvis du CHU de Besançon pour s'opposer au "temps de travail excessif".

mobilisation des internes à Besancon
mobilisation des internes à Besançon © dr
PUBLICITÉ

L’Association des Internes et Chefs de Clinique (AICB) a mené une enquête locale sur le territoire de la Franche-Comté lors de l’année 2019 concernant le temps de travail des Internes. 215 internes ont répondu à ce questionnaire, soit 75,5% des internes de spécialités Médicales et 24,7% des Internes de Spécialités Chirurgicales.

Voici les principaux points relevés :

  • "Plus de 93% des Internes travailleraient plus de 48h par semaine, dont 47,5% des Internes de Spécialités médicales au-delà de 60h par semaine et 43,4% des internes en Spécialités Chirurgicales au-delà de 75h/semaine"
  • "Un non-respect du repos de sécurité suite à une garde de nuit déclaré par environ 10% des internes, alors que le repos de sécurité est obligatoire depuis plusieurs années".
  • "44% des internes ne prennent pas la globalité de leurs congés annuels"

Les internes mobilisés demandent que "les autorités compétentes nationales mettent à disposition de tous les établissements accueillants des Internes un dispositif permettant le décompte horaire du temps de travail".

Il est également précisé qu'un communiqué détaillé des résultats de cette étude sera transmis à l’ensemble des Centres Hospitaliers de la Région de Franche-Comté. "Les premiers résultats de cette étude ont été communiqués au CHU de Besançon, ce qui a occasionné une entrevue avec le Président de CME du CHU de Besançon afin de réfléchir ensemble à des solutions pertinentes autour de ces résultats. Il est à noter cependant qu’aucune réponse à ce jour de la Direction Générale du CHU de Besançon n’a été reçue après transmission des premiers résultats il y a plusieurs mois", est-il précisé.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Réforme des retraites : blocage de l’usine d’incinération et manifestation devant la sécurité sociale à Besançon

17 manifestations en Bourgogne-Franche-Comté • L'intersyndicale (CGT, FO, UNSA, SUD) des territoriaux de la Ville de Besançon, de la communauté urbaine du Grand Besançon Métropole et du CCAS, a appelé au  blocage de l'usine d'incinération des déchets de Besançon  jeudi 20 février à partir de 7 heures. Les syndicats ont par ailleurs déjà lancé un nouvel appel à se mobiliser autour du 8 mars, la journée pour les droits des femmes. Elles seraient, selon les syndicats, "les plus grandes perdantes", avec ce projet de loi sur les retraites"

Art en grève : « Sans un vrai statut, plus de statue… »

Les créateurs se sentent délaissés par les pouvoirs publics. Pour se faire entendre, un groupe du collectif Art en Grève Besançon a décidé dans la nuit du mercredi 19 au jeudi 20 février 2020 de "mettre en grève" une douzaine de statues du centre-ville de Besançon en leur plaçant un sac sur la tête...

Baisse de moyens dans les collèges et lycées : « Blanquer déclare la guerre aux pauvres ! » (Snes)

Le syndicat dénonce la baisse de moyens pour la rentrée 2020 avec 30 postes retirés dans les collèges et lycée de l'académie de Besançon. Le Snes FSU précise que les volumes de retraits d'heures les plus importants concernent les établissements technologiques et ceux situés en zone d'éducation prioritaire comme à Planoise.

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.55
couvert
le 29/02 à 12h00
Vent
10.32 m/s
Pression
1003 hPa
Humidité
61 %

Sondage