Université: le Crous aux petits soins des étudiants

Publié le 18/09/2012 - 18:01
Mis à jour le 18/09/2012 - 18:58

Le Centre régional des œuvres universitaires et scolaires a pour mission d’améliorer les conditions de vie et de travail des 30 285 étudiants de la région.

rentrée

Le logement et la restauration sont les secteurs d’accompagnement les plus importants. C’est à la cité Canot à Besançon, la plus ancienne résidence universitaire, fraichement rénovée avec 161 lits, que le recteur, Eric Martin, et Patrick Bougenot, directeur du Crous, ont fait le point sur la rentrée universitaire.

Dans les 9 restaurants universitaires francs-comtois, plus un satellite à Vesoul, un million de repas seront distribués en 2012-2013 contre 980 000 l’an passé. Le ticket de restaurant universitaire est passé de 3,05 à 3,10 €. Depuis cette rentrée, la capitale compte également un café international ouvert le week-end et pendant les vacances pour améliorer l’accueil des étudiants internationaux.

En matière de logement, le Crous dispose d’un parc de 3559 lits rempli à ce jour à 95%. Presque toutes les résidences ont bénéficié d’une réhabilitation. « Les sanitaires au fond du couloir, c’est terminé », a précisé en souriant Patrick Bougenot. Les chambres universitaires sont louées au tarif mensuel de 235 €, sachant que les étudiants peuvent également bénéficier de l’aide au logement social à hauteur de 120 €.

Pour ceux qui se logent dans le privé, le Crous a mis en place un label. A noter que dans l’académie de Besançon, on n’observa pas de tension particulière en matière de logement étudiant.

Le Crous s’occupe également de la gestion des 4938 étudiants bénéficiant d’une bourse à caractère social. Même si le gouvernement précédent avait omis de « budgéter » le dixième mois de bourse, les « usagers » n’ont pas été pénalisés a précisé le recteur. Le Crous de Besançon se distingue d’ailleurs par rapport aux autres académies en terme de traitement des bourses. Il est 3e sur 28 pour les instructions des dossiers et 13e en terme de rapidité de mise en paiement.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

UTBM : 50 heures pour créer un court-métrage lors du festival Film d’un jour

Organisé par les étudiants de l’université de technologie de Belfort-Montbéliard, la 19e édition du festival Film d’un jour revient cette année dans l’Aire urbaine pour une 19e édition du 9 au 11 mai 2024. Durant ce festival, les étudiants sont réunis autour d’un même objectif commun, parvenir à créer un court métrage de A à Z en 50h maximum.  

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 11.06
légère pluie
le 23/05 à 21h00
Vent
1.01 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
93 %