Université: le rapprochement entre Franche-Comté et Bourgogne se formalise

Publié le 06/01/2011 - 09:51
Mis à jour le 06/01/2011 - 09:51

Le Pôle de recherche et d’enseignement supérieur Bourgogne Franche-Comté, nouveau PRES innovant interrégional, vient d’être créé sous la forme d’une Fondation de coopération scientifique (FCS). Dans un communiqué, les deux universités affichent clairement leur volonté de devenir «un grand pôle d’excellence français».

 ©
©
La création officielle de cette fondation permet aux deux ensembles universitaires de poser leur candidature au Grand emprunt national pour un montant de 600 M€.

Le projet de PRES a vu le jour en septembre 2007 par la signature d’une convention entre l’Université de Bourgogne et l’Université de Franche Comté. Dès l’origine, il s’était donné comme ambition de devenir un levier fort pour son territoire qui rayonne désormais au-delà des frontières, jusqu'à la Suisse et dans un réseau de partenariats internationaux.

« Aujourd'hui, il est en phase opérationnelle avec une gouvernance innovante et ouverte (également aux entreprises), opérationnelle dès ce mois de janvier 2011 », souligne le communiqué en précisant que ce PRES de deuxième génération, créé sous forme de Fondation de coopération scientifique, « s’affirme donc désormais officiellement comme un grand pôle européen de recherche, d’innovation et d’enseignement supérieur ».

L’ensemble interrégional représente 54 000 étudiants, 3500 enseignants‐chercheurs et 60 équipes de recherche. Il a pour objectif de permettre aux universités, écoles, établissements de soins universitaires, organismes nationaux de recherche et acteurs économiques de mettre en oeuvre une véritable stratégie de coopération en matière de recherche, d’innovation et de formation.

Les huit fondateurs du PRES sont l’Université de Bourgogne, l’Université de Franche-Comté, AgroSup Dijon, l’ENSMM de Besançon, le CHU de Dijon, le CHU de Besançon, le Centre Georges-François Leclerc de lutte contre le Cancer et l’Etablissement Français du Sang, ainsi que trente partenaires, dont le monde économique bien représenté, qui mettent en commun toutes leurs forces pour porter ensemble des projets d’avenir et multiplier les coopérations fructueuses. Sont notamment associés les cinq pôles de compétitivité des deux régions.

Dans le vaste programme « Investissements d’avenir »2 du gouvernement, lancé par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche pour financer des projets scientifiques et technologiques, et visant à faire émerger en France une dizaine de pôles d’excellence d’enseignement supérieur et de recherche de rang mondial, le PRES Bourgogne Franche‐Comté se positionne.

Ce 7 janvier 2011, le PRES dépose officiellement sa candidature à l’appel à projet Initiative d’excellence pour une somme de 600 M€. Une candidature soutenue par les conseils régionaux de Bourgogne et de Franche-Comté qui s'engagent, avec les Pôles de compétitivité et les entreprises, à apporter 1 euros pour 1 euro investi par l'Etat.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Où en est l’université de Franche-Comté en 2024, après 600 ans d’histoire ?

PUBLI-INFO • L'université de Franche-Comté fête en 2023/2024 ses 600 ans.
600 ans de transformation et de mutations, tant structurelles et sociales, d'échecs et de grandes réussites, de crises et de progrès, pendant lesquels l'université de franche-Comté n'a cessé d'être. Une université résiliente et adaptable qui, aujourd'hui, accueille chaque année près de 27000 étudiants et apprenants et plus de 2700 personnels sur 6 villes-campus. L'établissement est, plus que jamais, tourné vers l'avenir et accompagne ses étudiants face aux grands enjeux des transitions de notre société.

Venez découvrir les microtechniques ! SUPMICROTECH ouvre ses portes le samedi 9 mars à Besançon

PUBLI-INFO • Venez découvrir les microtechniques ! SUPMICROTECH ouvre ses portes le samedi 9 mars à Besançon
SUPMICROTECH, l’École Nationale Supérieure de Mécanique et des Microtechniques, organise une journée portes ouvertes samedi 9 mars 2024 de 9h à 17h. L’occasion pour les futurs élèves et les curieux de découvrir l’univers de cette école d’ingénieurs dont la réputation n’est plus à faire : on y apprend à concevoir et à réaliser les microsystèmes du futur, pour les secteurs du transport, du luxe et de la précision, de l’instrumentation ou encore de la santé !

UTBM Innovation Crunch time : un challenge XXL avec 60 entreprises et 1.300 étudiants ingénieurs à Montbéliard

Du 4 au 8 mars 2024, l’Axone deviendra le 4e campus de l’UTBM et recevra plus de 60 entreprises et association pour mettre 1.300 étudiants ingénieurs au défi lors de la cinquième édition de l’UTMB Innovation Crunch time. Ce challenge XXL est le défi technologique universitaire le plus important en Europe.

Un plan à 60 millions d’euros pour rénover 12 écoles et 3 crèches à Besançon

PUBLI-INFO • Jusqu’en 2026, la Ville de Besançon prévoit un plan à 60 millions d’euros pour rénover 12 écoles et trois crèches, il s’agit du ”plan écoles-crèches”. Dans ce cadre, une exposition sur les murs de la mairie est consacrée à ces travaux jusqu’à l’aboutissement des projets.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.82
légère pluie
le 05/03 à 6h00
Vent
3.58 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
91 %