USA/changes: des banques dont BNP et UBS proches d'un accord avec la justice

Publié le 29/04/2015 - 09:04
Mis à jour le 29/04/2015 - 09:04

Un groupe de grandes banques, dont la française BNP Paribas et la suisse UBS, sont en discussions avancées avec le ministère américain de la Justice pour solder des poursuites sur des soupçons de manipulations des changes, a indiqué mardi une source proche du dossier.

Les négociations se sont accélérées ces dernières semaines entre le département de la Justice (DoJ), et un accord global est prévu pour le mois de mai, a ajouté cette source qui a requis l'anonymat. Les banques impliquées sont les américaines JPMorgan Chase et Citigroup et les britanniques Barclays et RBS. La suisse UBS, qui a collaboré avec les autorités américaines depuis le début de l'enquête, en fait aussi partie de même que la banque française BNP Paribas.

La pénalité financière serait d'un milliard de dollars par banque pour ne pas poursuivre l'affaire en justice, a encore indiqué la source. Mais les traders impliqués ne sont pas concernés par ces discussions et devraient, eux, être poursuivis

Les négociations bloquent toutefois encore sur un point crucial: le ministère, très critiqué par le grand public pour n'avoir toujours pas fait de procès contre une seule grande banque depuis la crise, souhaite que ces établissements financiers plaident coupable.

Les divisions Criminelle et Antitrust mènent actuellement "une investigation active", a simplement  un porte-parole du ministère. "Nous ne commentons pas les enquêtes en cours. BNP Paribas en tant qu'acteur sur le marché des changes coopère pleinement avec les autorités dans leur enquête et répond aux demandes d'informations", a fait valoir pour sa part une porte-parole de l'établissement français. 

JPMorgan, Citigroup et Barclays se sont refusées à tout commentaire.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Shopping de Noël : une nuit pour deux personnes à l’hôtel-spa Les Rives Sauvages

1 jour 1 cadeau • Jusqu’au 21 décembre 2023, découvrez notre nouvelle rubrique "Le Shopping de Noël" sur maCommune.info avec une idée cadeau par jour pour vous aider à préparer votre Noël 2023 et gâter vos proches. Aujourd’hui, coup de projecteur sur l'hôtel**** SPA Les Rives Sauvages à Malbuisson.

Fêtes de fin d’année : à partir de quand les magasins ouvriront-ils le dimanche à Besançon ?

Afin de faciliter le shopping des fêtes, plusieurs enseignes bisontines ont prévu d’ouvrir leurs portes plusieurs dimanches avant Noël. Si du coté de la galerie commerciale Chateaufarine le coup d’envoi est donné le 3 décembre, la plupart des commerces du centre-ville pourraient patienter encore un peu jusqu’au 10 décembre... On fait le point.

Fonds européens agricoles en BFC : 13 député(e)s saisissent en urgence le ministre de l’Agriculture

Dans un communiqué du 28 novembre 2023, pas moins de 13 député(e)s de Bourgogne Franche-Comté (Renaissance, Modem et Horizons) se réunissent pour dénoncer le ”fiasco” de la gestion des fonds européens par la majorité régionale (PS) et la présidente de Région.

À Besançon, clap de fin pour le Pixel qui ferme définitivement ses portes

Après cinq années passées à animer les soirées bisontines éclectiques et les apéros d’été sur sa terrasse au bord du Doubs, le Pixel, café-resto culturel de la Cité des Arts, s’apprête à fermer définitivement ses portes. Mais pour les membres de l’association La Furieuse, pas question de partir sans faire de bruit. Un ultime adieu à la clientèle est prévu lors d’une furieuse dernière soirée festive le 1er décembre 2023. On fait le point avec Anne-Lyse Pillot, salarié de l’association et gérante du Pixel sur les raisons de cette fermeture. 

Un nouveau fonds régional d’investissement dédié aux filières agroalimentaires en Bourgogne Franche-Comté

La Région Bourgogne-Franche-Comté veut renforcer son rôle auprès des filières agroalimentaires en créant un fonds d’investissement qui leur est dédié : BFC Participations, un nouvel outil financier destiné à consolider les ressources financières durables des entreprises, a-t-on appris dans un communiqué le 28 novembre 2023.

Un “guichet vert” pour mieux intégrer les enjeux environnementaux en Bourgogne-Franche-Comté

Porté par l’agence régionale du numérique et de l’intelligence artificielle, le guichet vert de l’achat public a pour objectif "d’accompagner les acheteurs publics à intégrer les enjeux environnementaux dans leurs marchés et ainsi de faire progresser l’achat durable en Bourgogne-Franche-Comté". Il a été mis en place le 27 novembre 2023.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.51
légère pluie
le 01/12 à 12h00
Vent
0.32 m/s
Pression
1001 hPa
Humidité
95 %