Alerte Témoin

La Fnaut s'interroge : est-ce la fin du train en Franche-Comté ?

Publié le 19/02/2015 - 08:25
Mis à jour le 19/02/2015 - 11:51

La Fédération nationale des associations d'usagers des transports (FNAUT) de Franche-Comté s'inquiète des réformes en cours et à venir dans son bulletin d'informations. Celles-ci pourraient avoir des impacts sur le TGV, les grandes lignes et les TER.

dsc_4649.jpg
© archives carvy

Inquiètude

Les réflexions de la SNCF autour des dessertes TGV , jugées "rentables", sont notamment dans le viseur de la Fédération. "Le TGV se limiterait à la seule LGV Rhin-Rhône. Quid de Dole - Lausanne [...] et du TGV Strasbourg - Marseille par Besançon Viotte et Lons, plé- biscité par la clientèle et d’offre commerciale insuffisante ?", interroge François Jeannin en région.

La mission Duron 2 chargée d’examiner l’avenir des Trains d’Equilibre du Territoire, et notamment la grande ligne Paris - Mulhouse, via Vesoul, est également au coeur de leurs préoccupations. Tout comme la ligne TER Belfort-Delle, récemment réouverte, mais qui pourrait déboucher sur "un fiasco faute de moyens pour son fonctionnement ?"

Et de s'interroger enfin sur la pérennité de la ligne des Hirondelles, de la ligne des Horlogers ou encore celle du Revermont. La FNAUT Franche-Comté dit ne pas vouloir jouer le jeu d"une dramatisation excessive", mais s'inquiète simplement de la réduction de des dotations publiques.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

110 km/h sur l’autoroute : « 40 millions d’automobilistes » se réjouit du rejet de cette proposition

Lundi 29 juin 2020, le président de la République Emmanuel Macron recevait au Palais de l'Élysée les 150 membres de la Convention citoyenne pour le Climat, qu'il avait chargée de proposer des solutions "radicales" pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de -40 % d'ici 2040. Un rapport contenant 149 propositions lui a donc été remis le 19 juin dernier ; Emmanuel Macron s'était engagé à y "apporter une première réponse" aujourd’hui. Ainsi, toutes les propositions émises par la CCC feront l'objet d'un projet de loi d'ici la fin de l'été. Toutes, sauf trois, parmi lesquelles l'abaissement de 130 à 110 km/h de la vitesse maximale sur les autoroutes : une victoire pour l'association "40 millions d'automobilistes".

Transports scolaires : la date limite fixée au 16 juillet pour les inscriptions

La Région Bourgogne-Franche-Comté, en charge des transports scolaires sur les territoires de la Côte-d’Or, du Doubs, du Jura, de la Nièvre, de la Haute-Saône, de la Saône-et-Loire et de l’Yonne, informe que l’inscription aux transports scolaires pour l’année 2020-2021 se poursuit sur le site internet de la Région. Les villes couvertes par un réseau urbain (autorités organisatrices de la mobilité) ainsi que le Territoire de Belfort ne sont pas concernés par ce dispositif.

Bons plans, petits prix et voyages gratuits* sur les TER en Bourgogne Franche-Comté et partout en France cet été

Pour relancer la fréquentation des trains, 11 régions de France métropolitaine (hors Ile-de-France et Corse) et la SNCF lancent une grande opération de promotion "TER de France" : petits prix, offres tarifaires, Pass' pour voyager gratuitement en juillet et en août avec un abonnement annuel.

Venez découvrir la boutique d’accessoires de la concession Peugeot à Besançon !

PUBLI-INFO • Peugeot, ce ne sont pas que des automobiles, ce sont aussi des accessoires et des produits dérivés ! Depuis fin 2019, un espace boutique s'est installé au cœur du concessionnaire Peugeot à Besançon, une première pour la marque. Hervé Papillard, conseiller commercial spécialiste des pièces de rechanges, boutique et accessoires Peugeot, nous fait visiter…
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     18.61
    légère pluie
    le 02/07 à 9h00
    Vent
    3.37 m/s
    Pression
    1014 hPa
    Humidité
    97 %

    Sondage