Véhicule à moteur : ne sortez plus sans votre éthylotest

Publié le 28/06/2012 - 11:22
Mis à jour le 15/04/2019 - 16:56

La préfecture du Doubs rappelle qu’à compter du 1er juillet 2012, tout conducteur de véhicule terrestre à moteur devra détenir un éthylotest.

alcool

PUBLICITÉ

L’éthylotest devra respecter les conditions de validité, notamment la date de péremption, prévues par son fabricant. Il sera revêtu d’une marque de certification ou d’un marquage du fabricant déclarant sa conformité à un modèle bénéficiant d’une attestation de conformité aux normes dont les références sont publiées au Journal officiel de la République française.

Le défaut de possession d’un éthylotest sera sanctionné à partir du 1er novembre 2012 par une amende d’un montant de 11 €.

Le conducteur d’un véhicule équipé par un professionnel agréé ou par construction d’un dispositif d’antidémarrage par éthylotest électronique ainsi que le conducteur d’un autocar équipé d’un tel dispositif sera réputé en règle.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Et si vous testiez le co-voiturage avec Ginko ?

Et si vous testiez le co-voiturage avec Ginko ?

Nouveau ! • Pour faciliter la mise en relation entre automobilistes qui rejoignent un même secteur dans les trajets du quotidien, l'opérateur de transports Kéolis Besançon Mobilités a alncé à la rentrée Ginko Voit', un service de covoiturage de proximité sous forme d'application, un peu comme un Blablacar local mais gratuit...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.52
ciel dégagé
le 16/10 à 6h00
Vent
2.46 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
94 %

Sondage