Vin : la Bourgogne résiste grâce au boom des ventes au Royaume-Uni

Publié le 23/11/2020 - 20:00
Mis à jour le 26/11/2020 - 11:01

Les exportations de vins de Bourgogne, qui représentent près de la moitié des ventes, réussissent à limiter l'impact du Covid-19 grâce en particulier au boom surprenant du marché britannique, a-t-on appris lundi auprès de la profession.

Vin de Bourgogne © D Poirier
Vin de Bourgogne © D Poirier

Les exportations de vins de Bourgogne avaient clos l’année 2019 sur une hausse de 9% en volume (89,8 millions d’équivalents bouteilles de 75 cl) et de 10,4% en valeur par rapport à 2018, dépassant la barre symbolique du milliard d’euros de chiffre d’affaires (1,039 milliard d’euros).

"La Bourgogne résiste grâce à un quatuor de tête inédit. Certaines bonnes surprises (Royaume-Uni, Suisse) compensent la chute brutale des USA, impactée par une taxe injuste", relève dans un communiqué le Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne (BIVB).

Sur les neuf premiers mois de 2020, les exportations ont reculé de 3,9% en volume et de 9,3% en valeur par rapport à la période équivalente de l'an dernier. La baisse est en grande partie due à la chute de 21% en volume (et de 29% en chiffre d'affaires) des ventes aux États-Unis. Le premier marché extérieur des vins de Bourgogne est plombé par la surtaxe douanière de 25% sur les vins tranquilles de moins de 14 degrés.

Les ventes en Chine et à Hong Kong, dont la part est passée de 2% des exportations en 2009 à 9% en 2019 (en valeur), se sont de plus effondrées de 30,6% en volume (et de près de 17% en chiffre d'affaires). Le Japon se porte un peu mieux avec une baisse de 4,5% (-6,4% en valeur).

Mais la baisse aurait été bien plus sévère sans l'étonnant rebond du marché britannique, souligne le Bureau. Sur les neuf premiers mois, ce marché croît ainsi de 11,6% en volume (+ 1,3% en chiffre d'affaires), reprenant même temporairement sa place de premier marché extérieur des vins de Bourgogne en mai et juin, devant les États-Unis.

Le BIVB rappelle que le Brexit, toujours en négociation, n'a encore provoqué aucune nouvelle barrière tarifaire. Les professionnels ont déjà à plusieurs reprises évoqué un "effet de stockage" pour expliquer ce dynamisme, les importateurs préférant acheter maintenant, avant l'éventuelle application d'une réglementation plus contraignante.

Le Canada, troisième marché à l'export, offre lui aussi une belle surprise, avec une hausse de 8% en volume (+7,7% en valeur).

La Belgique, cinquième marché, limite la baisse (-1,8% en volume et même +1,2% en valeur) tandis que la Suède et la Suisse poursuivent leur croissance de 2019 à un bon rythme, avec respectivement +17,1% et +2,5 % en volume (+9,7% et +8,2% en valeur).

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Appel à projets : recyclage du foncier des friches en Bourgogne Franche-Comté

Avec un fonds friche doté de 300M€, le Plan de relance donne l’opportunité d’accompagner les territoires sur le recyclage foncier des espaces artificialisés. 7,4 M€ sont mobilisables en Bourgogne Franche-Comté, sur les deux années à venir, et donneront lieu à deux éditions d’appel à projets. Les dossiers de demande de subventions sont à déposer au plus tard le lundi 15 mars 2021 minuit.

Conjoncture du mois de décembre 2020 : « des prévisions prudentes »

La Banque de France vient d'éditer une note de conjoncture (enquête auprès des dirigeants d'entreprises sur leur niveau d’activité) pour le mois de décembre 2020. La production industrielle progresse en fin d'année. Les carnets s’étoffent mais demeurent insuffisants. Une baisse est attendue. Les services enregistrent une faible hausse d’activité, à l’exception de la restauration, lourdement affectée par le reconfinement. Les prévisions sont prudentes.

 

Endettement des entreprises : comment les aider ?

En Bourgogne Franche-Comté, près de 20 000 entreprises ont bénéficié d’un PGE (Prêt Garanti par l’Etat). Emprunt qu'il faudra bien rembourser. Alors que l’activité tourne encore au ralenti dans plusieurs secteurs, la Banque Populaire BFC tente d’aider au mieux ces entreprises et leurs prêts avec sa « BOX PGE »…

SNCF Réseau : 423 millions d’euros dans la modernisation du réseau de Bourgogne Franche-Comté en 2021

Pour l'année 2021, SNCF Réseau investira 423 millions d'euros pour la modernisation et la maintenance du réseau en Bourgogne Franche-Comté. 250 chantiers au total sont prévus. Pour Jérôme Grand, directeur territorial SNCF Réseau, 2021 sera "une année exceptionnelle en Bourgogne Franche-Comté."

Bientôt, le nouveau centre commercial Cassin à Planoise ouvrira ses portes dans un écrin plus moderne

Les travaux de la restructuration du centre commercial Cassin dans le quartier Planoise à Besançon commenceront le 18 janvier prochain. Le bail commercial entre Intermarché et Aktya, société d'économie mixte bisontine, a été signé mercredi 13 janvier. Le nouveau centre commercial ouvrira ses portes dans un écrin plus moderne à l'automne prochain.
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.84
couvert
le 18/01 à 18h00
Vent
1.36 m/s
Pression
1028 hPa
Humidité
99 %

Sondage