Violences conjugales : "Renforcer nos capacités à travailler en réseau" (Préfet)

Publié le 04/09/2019 - 17:41
Mis à jour le 04/09/2019 - 18:04

Dans le cadre du Grenelle contre les violences conjugales, lancé par Marlène Schiappa, secrétaire d’État chargée de l’Égalité femmes-hommes, une cinquantaine d’acteurs se sont réunis ce 4 septembre 2019 en Préfecture du Doubs. Cette initiative s’inscrit dans la continuité d’une action lancée en novembre dernier dans le département.

Sur le département du Doubs : 379 femmes ont été victimes de violences* (*menaces, violences physiques, atteinte sexuelle) sur les six premiers mois en 2019 dans le Doubs. C’est 25% de plus que l’année passée en zone police (soit + 79 femmes). En zone gendarmerie, cela correspond à une augmentation de 19 % (soit + 276 femmes).

Au total, 420 plaintes ont été recensées en zone gendarmerie et police sur le 1er semestre 2019.

En 2018, deux femmes sont décédées sous les coups de leur conjoint et 650 femmes ont été accueillies sur la ville de Besançon à l’antenne Solidarité Femme.

"Cette réunion a pour but de continuer à amplifier l'action que nous avions entamée. Il s'agit de renforcer nos capacités à travailler en réseau. Notre objectif est de finaliser un plan départemental de lutte contre les violences faites aux femmes d'ici fin novembre", explique Joël Mathurin, le Préfet du Doubs.

Un travail à mener en amont…

Selon la Procureure de Montbéliard, Carine Gaiffe, "50% des violences faites aux femmes sont commises sous l'effet de l'alcool, de stupéfiants ou de médicaments". Le travail de prévention mené sur les addictions est donc "essentiel" pour la procureure qui précise que dans de nombreux cas, les femmes violentées ne souhaitent pas que leur conjoint aille en prison, mais "qu'il soigne son problème d'addiction". 

"Une marge de progrès" pour éviter l'accueil en hôtel

Le département du Doubs compte 92 places d'hébergement pour les femmes victimes de violence dont 44 sont des placements d'urgence (19 sont à Besançon, 19 à Montbéliard et 6 dans le Haut-Doubs à Pontarlier et Morteau). Sur la question de l'hébergement, le préfet du Doubs a reconnu qu'il "restait une marge de progrès". "L'accueil en hôtel n'est pas satisfaisant. Les femmes se retrouvent seules, sont isolées. Ce cadre ne permet pas de se reconstruire", explique-t-il. "Nous regardons pour que le dispositif soit plus souple et que l'on soit capable, par exemple, d'équiper un appartement en 48 heures".

Le rôle du 39 19

Ce numéro n'est pas un numéro d'urgence. Il s'agit d'un centre d'écoute qui ne concerne pas "les urgences immédiates". "Les personnes qui appellent ne sont pas dans la logique de déposer plainte, ce n'est pas une procédure pénale", explique Mélanie Geoffrey, déléguée départementale aux droits des femmes et à l'égalité, qui indique que la plateforme renvoie aux associations locales.

Info +

  • Le Grenelle contre les violences conjugales se poursuit jusqu'au 25 novembre 2019.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Premier Forum Climat de SNCF Réseau à Besançon : ”Le ferroviaire n’est peut-être pas une solution unique, mais ça peut très fortement contribuer à réduire notre empreinte carbone”

Le premier Forum Climat de France porté par SNCF Réseau s’est tenu jeudi 13 juin 2024 à Besançon en présence de 150 élu(e)s régionaux et locaux, d’industriels, de représentants d’associations et d’experts en climat. Objectif : mobiliser la filière ferroviaire et partager une vision commune dans un monde où le train est une manière d’agir face au dérèglement climatique, tandis que le réseau ferroviaire est déjà impacté par le dérèglement climatique…

Sondage – Comprenez-vous la décision d’Emmanuel Macron de dissoudre l’Assemblée nationale ?

Directement après l’annonce des résultats des élections européennes ce dimanche 9 juin 2024 où le RN est arrivé largement en tête, le chef de l’État a pris la décision de dissoudre l’Assemblée nationale afin de "redonner le choix de notre avenir parlementaire par le vote". Comprenez-vous la décision d’Emmanuel Macron ? C’est notre sondage de la semaine.

Comment fonctionne le Parlement européen ?

Le siège du Parlement européen se situe à Strasbourg. C’est donc en France que se réuniront les 720 eurodéputés élus le 9 juin 2024 pour exercer les pouvoirs législatifs, budgétaire et de contrôle politique au niveau européen. On fait le point sur le rôle principal du Parlement qui est de représenter l’intérêt des citoyens de l’Union Européenne sur divers sujets.

80 ans du Débarquement en Normandie : un Bisontin est sur place…

Quelques jours après la remise de documents historiques au musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon, Nicolas Guillaume-Lamarre a reçu une invitation du ministère de la Défense et des Armées pour assister à la grande cérémonie internationale commémorative du 80e anniversaire du Débarquement en Normandie. Il partage, avec nous, ses photos de l'évènement qui s’est tenu jeudi 6 juin 2024.

Les Alliés sans la Russie mais avec Zelensky attendus à Omaha Beach pour les 80 ans du D-Day

+ le programme de journée • Huit décennies plus tard, sur la même plage d'Omaha la "sanglante", contre "l'agresseur": les Alliés se retrouvent jeudi 6 juin 2024 sans la Russie en Normandie mais au côté de l'Ukrainien Volodymyr Zelensky, pour célébrer la victoire sur le nazisme alors que la guerre sévit de nouveau en Europe.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.31
partiellement nuageux
le 16/06 à 0h00
Vent
1.99 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
93 %