Alerte Témoin

Visite du général Cornefert au 6e régiment du matériel à Besançon

Publié le 14/01/2019 - 15:08
Mis à jour le 14/01/2019 - 15:08

Le 6e régiment du matériel a accueilli le général Cornefert à Besançon le 9 janvier et à Gresswiller le 10 janvier 2019.

Le 6e régiment du matériel a accueilli le général Cornefert le 9 janvier 2019 à la portion centrale de Besançon et le 10 janvier sur son détachement de Gresswiller.
Le général Cornefert est commandant en second du général de division Goudeau commandant de la maintenance des forces terrestres (COMMF).

Ayant pris ses fonctions cet été, il a souhaité visiter les régiments du COMMF afin de connaître les acteurs du commandement, leurs enjeux, leurs missions ainsi que leurs problématiques actuelles liés à la maintenance.

Grâce aux différentes réunions, visites des infrastructures et rencontre avec les personnels en ateliers, la journée a été riche en échanges divers et variés", nous précise-t-on.

À propos du 6e régiment du matériel 

Fort de 1 200 hommes et femmes, le 6e régiment du matériel, régiment des montagnes du Jura et des Vosges, a pour mission la réparation des équipements de l’armée de terre. Son état-major est stationné à Besançon (25) et il possède des détachements à Gresswiller (67) et Woippy (57). Il est en permanence engagé en opérations extérieures avec ses combattants mécaniciens et aussi dans la mission Sentinelle sur le territoire national.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     28.43
    ciel dégagé
    le 09/08 à 18h00
    Vent
    2.25 m/s
    Pression
    1016 hPa
    Humidité
    45 %

    Sondage