Vitesse, distracteurs de conduite, refus d'obtempérer... Les contrôles policiers intensifiés

Publié le 01/10/2021 - 14:07
Mis à jour le 06/10/2021 - 11:00

Suite aux accidents mortels survenus ces dernières semaines sur les boulevards de Besançon, la police nationale épaulée par la police municipale effectue des contrôles plus fréquents. C'était le cas ce jeudi 30 septembre en début d'après-midi au carrefour des quatre vents du boulevard Léon Blum...

"On n'a pas attendu que des accidents mortels se produisent pour effectuer des contrôles sur cette zone plusieurs fois par semaine" précise le commissaire Sébastien Giordano, chef du service de voie publique au sein de la circonscription de sécurité publique de Besançon à la direction départementale de la sécurité publique du Doubs, "le boulevard est plus exposé qu'au centre-ville en terme de vitesse".

Des binômes d'interception en moto de la police municipale et de la police nationale sont postés, des contrôles au radar font également partie du dispositif pour des contrôles de la vitesse des automobiles et des deux roues. Des effectifs en véhicules sont également mobilisés pour sécuriser les contrôles.

© Alexane Alfaro

Les distracteurs de conduite également dans le viseur

Les policiers contrôlent la vitesse, mais pas seulement : les distracteurs de conduite sont également observés tels que l'utilisation du smartphone pour téléphoner, écrire, lire, regarder des vidéos, l'utilisation d'oreillettes, fumer ou manger en conduisant. "Les gens font de plus en plus autre chose que conduire lorsqu'ils sont au volant", observe le commissaire Giordano.

Ces opérations sont aussi l'occasion pour les forces de l'ordre de contrôler les papiers du véhicule : carte grise, contrôle technique, assurance, etc. c'est pourquoi il est important de toujours les avoir sur soi.

Des refus d'obtempérer quotidiens

Chaque jour, les policiers mobilisés sur ce type de contrôle ont affaire à des personnes qui refusent d'obtempérer lorsqu'elles sont en infraction. "On rencontre malheureusement de plus en plus de refus d'obtempérer avec la police que ce soit lors de contrôles routiers ou sur d'autres interventions", affirme le commissaire Giordano, "les gens aujourd'hui ont plus de mal avec le rapport à l'autorité", observe-t-il.

En exemple, les agents ont déjà rencontré des conducteurs qui n'étaient pas en capacité de fournir les papiers du véhicule, de l'assurance ou encore le contrôle technique, "ils essaient de se soustraire à notre action et malheureusement en prenant beaucoup de risques."

© Alexane Alfaro

Bilan du contrôle : 14 infractions relevées

Lors de ce contrôle routier, les policiers ont relevé :

  • 2 excès de vitesse ;
  • 1 défaut d'assurance entraînant la mise en fourrière immédiate du véhicule ;
  • 1 feu rouge non respecté ;
  • 1 utilisation du téléphone au volant ;
  • 1 circulation sur voie de bus ;
  • 2 pneus lisses ;
  • 2 défauts de contrôle technique ;
  • 2 cartes grises non faites (pas de transfert de carte grise) ;
  • 2 non présentations de papiers.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Large oui des Suisses au pass Covid

En pleine cinquième vague et alors qu'un cas probable du variant omicron aurait été détecté, une large majorité de Suisses ont approuvé dimanche la loi ayant permis d'instaurer le pass Covid, lors d'un vote marqué par une Alors que la police craignait des manifestations, seuls quelques dizaines d'opposants à la loi Covid se sont rassemblés devant le siège du gouvernement et du parlement à Berne, placé sous haute sécurité et entouré d'une clôture grillagée. au terme d'une campagne électorale houleuse.

Castex annonce de nouvelles mesures contre les violences faites aux femmes : les actions déclinées dans le Doubs

Le Premier ministre, Jean Castex, a arrêté jeudi 25 novembre de nouvelles mesures "afin de renforcer la protection des victimes et la lutte contre les violences" à l'occasion de la Journée pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, notamment l'ouverture de nouvelles places d'hébergement. Dans le Doubs, Jean-François Colombet, préfet du Doubs, a réuni en préfecture le groupe de travail départemental sur les violences faites aux femmes du conseil départemental de prévention de la délinquance, d’aide aux victimes, de lutte contre les drogues, les dérivés sectaires et les violences faites aux femmes.

Eric Monnin publie un nouveau livre sur l’histoire des Jeux olympiques d’hiver

Après Un siècle d'olympisme en hiver : De Chamonix à Salt Lake City en 2001, De Chamonix à Vancouver : un siècle d'olympisme en hiver en 2010, De Chamonix à Sotchi : Un siècle d’olympisme en hiver en 2013 ou encore De Chamonix à PyeongChang : Un siècle d’olympisme en hiver en 2017, Eric Monnin, universitaire spécialiste de l'olympisme, a sorti De Chamonix à Beijing – Un siècle d'olympisme en hiver (éd. Désiris) ce mois de novembre 2021.

Violences faites aux femmes : « Des photos à l’envers pour remettre les idées à l’endroit » à Besançon et Dijon

Laëtitia Martinez, vice-présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté notamment en charge de l’égalité réelle, a inauguré, ce lundi 22 novembre à Dijon, l’exposition Des photos à l'envers pour remettre les idées à l'endroit, aux côtés des représentantes et représentants du Collectif Droits des femmes 21.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 3.38
couvert
le 01/12 à 0h00
Vent
4.83 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
92 %

Sondage