"White power", la signature des actes de vandalisme des statues d’Ousmane Sow à Besançon

Publié le 23/11/2022 - 14:56
Mis à jour le 23/11/2022 - 15:15

Des photos retrouvées sur les réseaux sociaux prouvent que l’acte de vandalisme perpétré sur la statue de Victor Hugo par Ousmane Sow dans la nuit du 20 au 21 novembre, sont revendiqués par les néonazis… une fois de plus dans la ville de Besançon. Nous avons également appris ce mercredi qu’une autre statue d’Ousmane Sow au parc des Glacis a elle aussi été vandalisé dans la nuit du 22 au 23 novembre.

 © DR
© DR

"À l’initiative des nationalistes locaux, la statue de Victor Hugo dégradée par la maire de Besançon (le visage du poète et écrivain avait été teint en marron) a été restaurée et arbore désormais une belle couleur blanche, bien française, bien bisontine, bien du 19e siècle. Ni révisionnisme ni expressionnisme : seulement le romantisme !". Tel est le message qui accompagnent les photos de la statue. L’une d’elles montre Victor Hugo portant une pancarte très moche : "white power".

Dans la nuit de mardi à mercredi, l’autre statue signée Ousmane Sow, "L’homme et l’enfant", installée au parc des Glacis a elle aussi été la cible d’actes de racisme. Le visage de l’homme et ses mains ont été recouverts de peinture blanche. Sans doute, de ces mêmes néonazis locaux.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Renards pendus dans un village de Saône-et-Loire : 10.000 euros pour retrouver le coupable

La découverte macabre en début de semaine de deux renards pendus au panneau d'entrée d'un village de Saône-et-Loire a provoqué une vague d'indignation parmi les défenseurs des animaux, parmi lesquels l'association One Voice, qui a lancé un appel à témoins assorti d'une récompense de 10.000 euros.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.2
couvert
le 01/12 à 21h00
Vent
3.14 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
85 %