Yacine Sid, meurtrier présumé de Pierre Nasica, devant les assises à Vesoul

Publié le 04/04/2013 - 12:16
Mis à jour le 04/04/2013 - 12:16

Le procès de Yacine Sid, accusé d'avoir tué de 25 coups de couteau son "meilleur ami" Pierre Nasica, 15 ans, s'est ouvert ce jeudi 4 avril 2013 devant la cour d'assises de Haute-Saône et du Territoire-de-Belfort, à Vesoul. Le verdict est attendu d'ici au vendredi 12 avril, à l'issue d'une longue session d'auditions d'experts et de témoins.

assises de Haute-Saône et du Territoire-de-Belfort

L'accusé, un lycéen âgé de 18 ans au moment des faits, a toujours clamé son innocence. Pour le meurtre de celui qu'il décrit comme son "meilleur ami", il encourt 30 ans de réclusion criminelle. "Je n'ai pas commis ces faits et ça fait plus de deux ans et demi que j'attends ce procès pour le prouver", a déclaré Yacine Sid à l'ouverture du procès. Pierre "était mon meilleur ami", a ajouté l'accusé, cheveux bruns, silhouette frêle.

Le mercredi 1er décembre 2010, le corps de Pierre Nasica, décrit par son entourage comme un adolescent sans problèmes, avait été découvert dans une casemate des fortifications de Belfort. Il avait disparu cinq jours plus tôt à la mi-journée, après la sortie des cours. Victime de 25 coups d'arme blanche au niveau de la tête, du cou et du thorax, le lycéen avait les mains attachées sur le devant du corps. L'arme, vraisemblablement un couteau, n'a jamais été retrouvée.

Le 20 janvier 2011, après deux mois d'enquête de la police judiciaire de Besançon, Yacine Sid, dernière personne aperçue avec Pierre Nasica, était mis en examen et écroué. Deux traces de sang de la victime ont été retrouvées sur le sac du suspect. Le jour du crime les deux amis avaient rendez-vous pour discuter d'un litige à propos d'escroqueries à la carte bleue faites par Yacine, à l'insu de Pierre. D'après le suspect, qui a changé de version au cours de l'instruction, il aurait en réalité laissé Pierre aux prises avec trois dealers envers lesquels les deux amis avaient une dette de stupéfiants d'environ 600 euros.

Maîtres Alain Dreyfus-Schmidt et Patrick Uzan ont annoncé qu'ils plaideraient l'acquittement de leur client. Huit experts et dix-huit témoins sont appelés à s'exprimer, dont la juge d'instruction qui a instruit l'affaire, seul témoin cité par la défense mais qui ne sera pas présente.

Le meurtre de Pierre Nasica avait provoqué une vive émotion dans la région. Quelque 1.500 personnes avaient défilé pour lui rendre hommage à Belfort, et un millier avaient assisté à ses obsèques.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Meurtre de « l’inconnue du Frasnois » : un ancien travailleur frontalier condamné à 30 ans de réclusion en appel

Alexandre Verdure, un ancien travailleur frontalier, a été condamné ce vendredi 24 septembre 2021 par la cour d'assises d'appel du Jura à 30 ans de réclusion criminelle, une peine plus lourde qu'en première instance, pour le meurtre sauvage d'une jeune prostituée roumaine en 2016 en Suisse.

Accusé d’empoisonnement, l’ex-beau-père de l’athlète Ophélie Claude-Boxberger relaxé

L'ex-beau-père et assistant de l'athlète Ophélie Claude-Boxberger, qu'elle accusait d'empoisonnement, a été relaxé ce jeudi 23 septembre 2021 par le tribunal de Montbéliard (Doubs), et la spécialiste de demi-fond condamnée à lui verser 2.500 euros de dommages et intérêts, a-t-on appris auprès des avocats des deux parties.

Meurtre d'une prostituée roumaine au Frasnois : le travailleur frontalier clame toujours son innocence

Verdict attendu vendredi • L'ombre du violent réseau de proxénétisme roumain qui exploitait Mihaela Miloiu, retrouvée morte, le visage méconnaissable, dans une forêt jurassienne en 2016, a plané mercredi sur les assises du Jura, au premier jour du procès en appel du travailleur frontalier accusé de l'avoir tuée.

Incendie à la fourrière municipale en 2019 : 7 personnes mises en examen dont une toujours en fuite

Le procureur de la République de Besançon Etienne Manteaux a convié la presse ce mardi 14 septembre afin de faire le point sur l'affaire de l'incendie volontaire commis au préjudice de la fourrière municipale de Besançon le 31 décembre 2019. Il a annoncé que l'enquête était close et qu'il avait requis le renvoi devant la justice de sept suspects.

Ambulancier poignardé à Besançon : les premiers résultats de l’enquête

Le procureur de la République de Besançon est revenu ce lundi 30 août 2021 sur l'homicide de Moussa Dieng, poignardé samedi matin par un homme de 40 ans connu pour des troubles psychiatriques. Une information judiciaire a été ouverte lundi pour "homicide volontaire" et "tentative d'homicide". Le procureur a requis la mise en examen du suspect, qui doit être prononcée dans un délai de 10 jours.

Meurtre à Plancher-Bas : trois hommes en garde à vue

Mise à jour • Trois hommes ont été placés en garde à vue jeudi après la découverte, mercredi soir en Haute-Saône, du corps d'un jeune homme de 19 ans atteint de multiples coups de couteau, a annoncé le parquet de Vesoul. Il s'agit du compagnon de la victime, un homme de 33 ans domicilié dans le Doubs et qui a donné l'alerte après le meurtre, et deux autres hommes de la région, âgés de 18 et 23 ans.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.24
couvert
le 27/09 à 12h00
Vent
3.19 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
87 %

Sondage