Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Fermeture définitive de la prison de Lure après un effondrement de terrain

©ministère de la justice - cliquez sur l'image pour agrandir

Le ministère de la Justice a annoncé mercredi la fermeture définitive de la maison d'arrêt de Lure en Haute-Saône et  qui menace de s'effondrer en raison de fissures. Les 56 détenus et 32 personnels de la maison d'arrêt avaient été provisoirement évacués en avril dans l'attente d'examens techniques plus approfondis. Les expertises complémentaires "ont confirmé que le bâtiment est impacté de façon sérieuse au niveau de ses fondations" a indiqué  Valérie Decroix, la directrice interrégionale des services pénitentiaires (DISP) Est-Strasbourg. Pour Yves Krattinger, président du conseil général de Haute-Saône, la fermeture définitive de "la prison de Lure est une décision sans fondement qui porte un énième coup au monde rural".

Publicité

"La seule solution eut été de tout détruire et de restructurer les sols,pour reconstruire ensuite. Mais le coût de ces travaux ne peut pas être pris en compte" par le ministère de la Justice, a ajouté la directrice qui s'est rendue sur les lieux ce mercredi 15 octobre 2014. 

FO pénitentiaire : "Un pretexte our fermer la prison" 

Pour Olivier Simon, délégué FO-pénitentiaire, "c'est un prétexte pour fermer la prison. On a pris la solution la plus compliquée et la plus chère(30 millions d'euros) pour fermer l'établissement (...) La solution était de consolider le mur qui menaçait de s'effondrer, pour fonctionner dans les 30 prochaines années", a-t-il estimé, soulignant l'aspect"très fonctionnel du bâtiment".

Y. Krattinger : "Une décision sans fondement qui porte un énième coup au monde rural"

Pour Yves Krattinger, président du conseil général de Haute-Saône, "le diagnostic effectué dans le cadre des études techniques commandées par le ministère apparaît comme un prétexte très peu crédible, l'établissement carcéral ayant fait l'objet d'investissements récents de sécurisation"

Pendant l'été 2013, des fissures sont apparues sur la structure du bâtiment administratif de la maison d'arrêt de Lure, qui accueille des prévenus et des condamnés depuis 1860.  Les études commandées par le ministère de la Justice ont révélé un sol instable et un affaissement de terrain sous une partie de l'établissement,notamment au niveau de la porte d'entrée.

La décision de fermer la maison d'arrêt "fait suite à plusieurs études techniques ayant conclu que la sécurité des personnes détenues et des agents ne pouvait être suffisamment garantie sur le long terme", a précisé leministère de la Justice dans un communiqué. "La sécurité des personnes, tant des agents pénitentiaires que despersonnes détenues, est une primauté" qui justifie la fermeture, a souligné Mme Decroix.

Réaffectation pour les 32 personnels pénitentiaires

Les 32 personnels pénitentiaires "vont tous faire l'objet de décisions de réaffectation dans d'autres maisons d'arrêt", a dit la directrice, précisant que "le bâtiment va faire l'objet d'une déclaration d'inutilité". 

Les personnels de la maison d'arrêt de Lure "bénéficient d'un accompagnement individualisé. Ils seront mutés dans d'autres établissements pénitentiaires selon leurs voeux et au regard de leur situation professionnelle et personnelle", a affirmé le ministère.

(avec AFP)

Damien

Votre météo avec

Evénements de lure