Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Les républicains s’opposent à la fermeture du collège de Champlitte en Haute-Saône

Michel Raison (à gauche) est âgé de 64 ans. Alain Joyandet (à droite) a 60 ans © - cliquez sur l'image pour agrandir

Les républicains de Haute-Saône ont publié ce mercredi 11 mai 2016 un communiqué pour dénoncer la décision prise par le conseil départemental de fermer en 2017 le collège de Champlitte. Les élus de droite dénoncent les arguments "fallacieux et infondés" du président socialiste de la collectivité, Yves Kratitinger.

Publicité

Ce n’était pas une surprise car Yves Krattinger, le président socialiste de la Haute-Saône avait déjà annoncé, le 14 mars 2016, la fermeture de 5 collèges de la collectivité. Cette décision avait déjà été mal reçue par les élus et habitants des zones concernées. Ce lundi 9 mai 2016, le conseil départemental a annoncé la fermeture officielle de l’établissement de Champlitte en juillet 2017. La fédération des républicains en Haute-Saône, en la personne notamment d’Alain Chrétien (maire de Vesoul) et de deux sénateurs, Michel Raison et Alain Joyandet, a rédigé un communiqué de presse ce mercredi 11 mai pour réagir à cette décision.

 La fermeture est injuste

Dans cet écrit, les élus de l’opposition considèrent que cette décision est "injuste et injustifiable". Selon eux, Yves Krattinger aurait tout d’abord menti à son électorat préconisant lors de sa campagne la modernisation des 26 collèges du département ; ils qualifient de "fallacieux" les arguments du président socialiste concernant un problème économique, car le collège de Champlitte coûterait par an 34 000 euros : une somme qui "ne représente rien au regard du volume budgétaire du département".

La fédération des républicains ironise en qualifiant "d’invraisemblable" la  schizophrénie de la part des élus de la gauche départementale. Elle leur repproche notamment d’avoir manifester pour défendre la préservation de certains services publics et d’aujourd’hui de faire le choix d’en supprimer.

Enfin, les élus de l’opposition explique dans ce communiqué que le collège de Champlitte n’est pas en mauvaise santé et qu’il ouvrira une nouvelle classe à la rentrée prochaine. La dernière avant sa fermeture.

Lou

Votre météo avec

Evénements de haute-saone