Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Travaux du tramway : on va rentrer dans le vif du sujet…

La réunion s'est déroulée à la Maison de l'économie à Besançon @carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
@carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
c'est parti

La construction de la ligne du tramway de Besançon va réellement débuter en mars. Les entreprises choisies, qui ont été présentées ce matin par Jean-Louis Fousseret,  sont en ordre de marche.

Publicité

« Les premiers coups de pelle vont être donnés début mars », a annoncé Pascal Gudefin, responsable du projet, en marge de la présentation de la quarantaine d’entreprises qui a décroché les marchés de construction de la voie qui va traverser Besançon d’ouest en est sur 14,5 km à partir de 2015. Le barriérage du chantier, de couleur fuchsia comme à Dijon, va progressivement se mettre en place.

Jean-Louis Fousseret a rappelé que le Grand Besançon avait choisi « un tramway de qualité à un prix parfaitement maîtrisé, malgré ce que certains se plaisent à dire ». Faisant allusion aux « contrevérités » véhiculées à propos d’un « prétendu dépassement du budget », le président de l’agglomération a une nouvelle fois promis que « l’enveloppe budgétaire de 228 millions d’euros (valeur 2008 à plus ou moins 5%) sera respectée ».

Selon lui, construire une ligne à 16 millions d’euros le kilomètre, quand d’autres villes affichent au minimum 21 millions d’euros, c’est possible. « Besançon montre la voie. Nous construisons un tramway un peu autrement pour le 21esiècle. On ne veut pas d’un tramway plaqué or. Les entreprises qui sont là nous ont dit qu’elles pouvaient le faire. Si nous n’avions pas su maîtriser les coûts, il n’y aurait pas eu de tramway », a expliqué Jean-Louis Fousseret en se montrant menaçant pour les entreprises qui s’aviseraient à demander des rallonges.

Après les travaux de dévoiement ou de déviation des réseaux, le chantier va passer à la vitesse supérieure avec la construction de la voie et des 31 stations. Quatre fronts de travaux seront ouverts simultanément :

  • Dès mars 2012 : démarrage aux Hauts-du-Chazal pour rejoindre Planoise-Micropolis et démarrage simultané à la Malcombe pour rejoindre Chamars
  • Dès mai 2012 : démarrage entre la place de la révolution et la gare Viotte et démarrage simultané à Fort-Benoît pour rejoindre Fontaine-Argent.

Les premiers rails seront posés dès mai 2012 sur les tronçons de plateforme déjà terminés.

Le chantier du pont Battant durera 14 mois. Mi-février sera installée la passerelle piétonne provisoire et de mai à juillet on assistera à sa déconstruction. La fin de ce chantier est prévu en avril 2013.

Egalement prévus en mars, la construction du centre de maintenance vers les Hauts-du Chazal au bord de la route de Franois et les travaux du quai Veil Picard avec l’abattage des arbres. Il est précisé qu’au total il faudra abattre 620 arbres sur le parcours et que 1170 seront plantés, soit un solde positif de 550 éléments. 

redaction

Votre météo avec

Evénements de GRAND BESANÇON