Écoles et collèges : les ajustement de la rentrée dans le département du Doubs

Publié le 03/09/2016 - 09:25
Mis à jour le 04/09/2016 - 12:39

Cette rentrée 2016 a un parfum de nouveautés car beaucoup de réformes sont mise en place dans les établissements scolaires du département du Doubs. Celle du collège notamment ainsi que le début de nouveaux programmes en cycle 2, 3 et 4, c’est-à-dire du CP à la 3ème. On note aussi la suppression de 38 postes et la création de 34 autres. Voici la liste des fermetres confirmées (ou non) et la liste des ouvertures de classes dans le département.

 ©
©

Fermetures et ouvertures

Pour cette rentrée 2016, c’est la réforme du collège qui se met en place dans le département du Doubs. Cette mesure du gouvernement portée par la ministre de l’éducation Najat Vallaud Belkacem vise à renforcer la liaison école-collège avec la création d’un nouveau cycle 3 qui n’est plus seulement CM1-CM2 mai qui s’étend maintenant jusqu’en 6ème. 

De plus cette réforme accorde une marge d'autonomie plus importante aux établissements, notamment dans l’utilisation des dotations et pour la mise en place, nouveauté également, des enseignements pratiques interdisciplinaires. Les DGH, dotations horaires globalisées des collèges ont intégré la mise en œuvre de la réforme et le principe des allocations progressives des moyens afin d’adapter le budgets à chaque spécificité des établissements.

Les classes bilangues disparaissent sauf dans 18 collèges de l’académie qui ont demandé une dérogation.

A la rentrée 2016, l’inspection académique a décidé :

  • 34 créations de postes devant élèves (ouvertures de classe)
  • 38 suppressions de postes devant élèves (fermetures de classe)
  • 12 créations de postes au titre du dispositif "Plus de maîtres que de classes"
  • 2 créations de poste dédiées à l’accueil des enfants de 2 à 3 ans
  • 5 créations de postes de maître E (RASED)
  • 3 créations de poste de psychologue scolaire (RASED)
  • 3 créations de poste de maître D (IME, UE TED)
  • La création d'une nouvelle ULIS est prévue sur le secteur de Montbéliard.
  • L'Ulis du collège Jouffroy d'Abbans à Sochaux fait l'objet d'une transformation d'option A (handicap visuel) en option D (handicap cognitif).

Les écoles concernées 

fermetures confirmées à :

  • -Ecole maternelle La Butte – Besançon
  • - Ecole maternelle Des Prés de Vaux – Besançon
  • - Ecole élémentaire intercommunale - La Chenalotte
  • - Ecole élémentaire intercommunale – L’Hôpital du Grosbois
  • - Ecole élémentaire Aldebert – Naisey-les-Granges

fermetures non confirmées à :

  • - Ecole  élémentaire Brassens – Audincourt
  • - Ecole élémentaire Champagne – Besançon
  • - Ecole maternelle Ferry – Besançon
  • - Ecole maternelle – Devecey
  • - Ecole élémentaire V. Hugo – Exincourt
  • - Ecole élémentaire Fossés – Montbéliard
  • - Ecole maternelle Gambetta – Montbéliard
  • - Ecole élémentaire Pézole – Valentigney
  • - Ecole élémentaire intercommunale – Vieilley
  • - Ecole maternelle Genevriers – Villers-le-Lac

ouvertures confirmées à :

  • - Ecole élémentaire Fourier -Besançon
  • - Ecole élémentaire Herriot – Besançon
  • - Ecole élémentaire – Etalans (RPID Etalans / Fallerans)
  • - Ecole élémentaire Les Tilleuls - Mathay
  • - Ecole élémentaire Petit Chénois - Montbéliard

ouvertures non confirmées à :

  • - Ecole élémentaire Dürer – Besançon
  • - Ecole élémentaire intercommunale des trois fontaines - Dambenois
  • - Ecole élémentaire Centre – Jougne
  • - Ecole élémentaire Citadelle – Montbéliard
  • - Ecole élémentaire Vercel-Villedieu-le-Camp

Ecoles et collèges : le département du Doubs en quelques chiffres

  • 464 écoles publiques : 151 écoles maternelles, 164 écoles élementaires, 149 écoles primaires et 27 établissements spécialisés
  • 30 écoles privées 
  • 44 collèges publics
  • 17 collèges privés
  • 7 collèges sont concernés par l’éducation prioritaire : Diderot à Besançon, Anatole France à Bethoncourt, Lou Blazer à Montbéliard, Jean Bauhin à Audincourt, Hautes Vignes à Seloncourt, Jouffroy d’Abbans à Sochaux et Les bruyères à Valentigney.
  • 56048 élèves attendus à la rentrée 2016
  • 26067 élèves attendus en collèges
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Vie étudiante en Bourgogne Franche-Comté : 87.000 étudiants interrogés pour créer " une véritable boussole "

Dans le cadre de la première conférence territoriale de la vie étudiante en Bourgogne Franche-Comté qui s’est déroulée lundi 30 janvier à Dijon, les résultats d’une vaste concertation inédite en France réalisée auprès de 11.500 étudiants dans un premier temps (sur les 87.000 étudiants) ont été dévoilés par Nathalie Albert-Moretti, rectrice de la région académique de Bourgogne Franche-Comté.

Nouvelle formation, remise des diplômes, nouveau site… Quoi de neuf dans les écoles ESTM et Pigier à Besançon ?

PUBLI-INFO • L’année 2023 rime avec nouveautés dans les écoles ESTM et Pigier rue Gambetta à Besançon ! L’ouverture du BTS Comptabilité-Gestion rejoint la carte des 18 formations proposées par l’établissement et le relooking du site internet ESTM avec tous les parcours de formations, les offres d’emploi en alternance et les actualités de la vie étudiante.

Académie de Besançon : 121 postes supprimés dans les 1er et 2nd degrés pour la rentrée 2023

Le rectorat a annoncé lors d’un point presse la suppression de 52 postes dans les écoles de l’académie et 69 dans les collèges et lycées généraux pour la rentrée 2023. Un chiffre qu’a tenté d’atténuer la rectrice d’académie Nathalie Albert-Moretti en mettant en avant le fait que le taux d’encadrement sera pour autant meilleur. Un argument qui n’a pas semblé convaincre les syndicats qui ont décidé de boycotter le comité social d’administration de l’académie pour lequel ils sont élus en signe de protestation. 

Besançon : les élèves de l’École de la deuxième chance à la rencontre de la Société des membres de la Légion d’Honneur

Le préfet du Doubs Jean-François Colombet a organisé une rencontre entre les élèves de l’École de la deuxième chance du Doubs (E2C) et plusieurs membres de la Société des membres de la Légion d’Honneur et de l’Association des membres de l’Ordre national du Mérite dans les locaux de la préfecture à Besançon ce mercredi 18 janvier.

Éducation : les syndicats élus boycottent le comité social d’administration de l’académie de Besançon

Les syndicat FSU, SGEN CFDT, SNALC et UNSA, soit l’ensemble des organisations syndicales qui y sont élues, ont décidé de boycotter le prochain comité social d’administration (nouvelle instance qui remplace le comité technique académique) qui devait se dérouler ce mercredi 18 janvier. Un courrier a été envoyé à la rectrice de l’académie pour en expliquer les raisons.

Grève dans les écoles de Besançon le 19 janvier : un service minimum est prévu

Un prévis de grève a été déposé par les organisations syndicales des personnels de l’Éducation nationale contre la réforme des retraites pour la journée du 19 janvier 2023. Un service minimum sera mis en place, est-il expliqué dans un courrier de la Ville de Besançon aux parents d’élèves en date du 17 janvier.

Formations, diplômes, certificats… L’IRTS de Franche-Comté ouvre ses portes le 21 janvier à Besançon

PUBLI-INFO • L’IRTS de Franche-Comté (Institut régional du travail social) à Besançon est l’établissement d’enseignement supérieur et de formation professionnelle, spécialisé dans l’intervention sociale, en Franche-Comté. L'organisme ouvrira ses portes samedi 21 janvier pour faire connaître ses formations et découvrir les locaux…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.09
couvert
le 04/02 à 12h00
Vent
1.31 m/s
Pression
1036 hPa
Humidité
94 %