Comté AOP : quand le robot remplace l'humain, le cahier des charges est-il respecté ?

Publié le 08/03/2016 - 10:31
Mis à jour le 08/03/2016 - 17:46

Ce lundi 7 mars 2016, près de 800 producteurs de Comté AOP se sont rassemblés au gymnase de Vercel contre le robot de traite dans la filière Comté. Une manifestation faisant suite à un Groupement agricole d’exploitation en commun (ou Gaec) Jeanningros d’Ouvans utilisant deux robots pour traire ses vaches depuis début 2016. Le recours à un robot pour traire les montbéliardes fait-il partie du cahier des charges de l’AOP Comté ? 

Ce qui est interdit dans le cahier des charges est le "libre-service". Mais pour de nombreux producteurs, l'utilisation d'un robot automatique s'apparente à du libre-service. Ces agriculteurs refusent "tout ce qui vient mettre à mal cet édifice. Nous sommes sans cesse volontaires pour engager des recherches ou améliorer notre produit et moderniser des phases de son élaboration." Ils refusent "d'utiliser des systèmes de production qui remettent en cause les valeurs fondamentales de notre AOP au premier rang desquels figure le savoir-faire.", est-il expliqué dans un tract.

Selon une première décision de justice, l'emploi de deux robots répond au cahier des charges. Mais les agriculteurs ne veulent pas en rester là. La justice devra se prononcer une seconde fois en juin prochain après cette mobilisation massive des producteurs de lait. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Le stade Léo Lagrange bientôt équipé de 800 m2 de panneaux photovoltaïques

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.58
nuageux
le 23/06 à 21h00
Vent
1.79 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
87 %