Grand Besançon Synergie Campus, une marque pour un grand pôle d'enseignement supérieur

Publié le 25/11/2017 - 07:15
Mis à jour le 15/04/2019 - 16:44

Une dizaine d’acteurs du Grand Besançon a lancé une marque ce vendredi 24 novembre 2017 pour symboliser la « volonté de construire ensemble une chaîne de valeur pour le territoire » : Grand Besançon Synergie Campus. Il s’agit d’un partenariat territorial pour « un grand pôle d’enseignement et de recherche d’innovation et de projets de développement ». 

Le maire de Besançon et président de la CAGB Jean-Louis Fousseret, a déclaré "nous sommes réunis ici pour montrer une volonté commune" avant d'ajouter qu'il fallait "rompre avec le pessimisme ambiant par cette volonté de développement et montrer les qualités de notre territoire".

Jacques Bahi, président de l'Université de Franche-Comté, a indiqué être "ravi de cette initiative qui se situe dans la volonté de rassembler les forces locales pour répondre à des projets nationaux et internationaux spécifiques au territoire du Grand Besançon." 

Qui sont les fondateurs de Synergie Campus ?

Les partenaires et acteurs de cette nouvelle marque sont :

  • la communauté d'agglomération du Grand Besançon,
  • la région Bourgogne Franche-Comté,
  • L'université de Bourgogne Franche-Comté,
  • Le Crous,
  • Le CHRU de Besançon,
  • La CCI du Doubs,
  • L'Établissement français du sang (EFS),
  • Pôle des Microtechniques,
  • L' École Nationale Supérieure de Mécanique et de Microtechniques (Ensmm),
  • L' Institut supérieur des beaux-arts de Besançon Franche-Comté (Isba),
  • Le conservatoire à rayonnement régional (CNR). 

Quels sont les atouts de "Grand Besançon Synergie Campus" ? 

Les atouts énumérés par les partenaires sont :

  • La pluridisciplinarité et les thématiques d'excellence de l'Université de Franche-Comté
  • La proximité transfrontalière, "véritable porte d'entrée vers la Suisse",
  • Des laboratoires de recherche de niveau international,
  • Le centre de linguistique appliquée (CLA),
  • L'institut supérieur d'ingénieur de Franche-Comté (ISIFC),
  • L'École Nationale Supérieure de Mécanique et de Microtechniques
  • Le centre hospitalier universitaire,
  • La filière de recherche et d'évaluation en matière de médicaments innovants,
  • Des entreprises fortes de leur savoir-faire,
  • Une culture historique de coopération entre entrepreneurs, chercheurs et collectivités,
  • TEMIS Microtechniques (120 entreprises, 2 580 emplois),
  • TEMIS Santé (42 entreprises, 1 170 emplois). 

Quels sont les objectifs de la marque ?

  • Avoir une notoriété et une visibilité nationale et internationale,
  • Avoir une efficience des politiques locales par la convergence des acteurs,
  • Avoir un dynamisme et une cohésion du territoire. 

Quel est le programme de travail et d'actions ? 

  • Une communication coordonnée,
  • Une modernisation et une articulation des trois campus : Dijon, Besançon et Belfort/Montbéliard
  • Une hospitalité universitaire et une vie étudiante,
  • Un soutien à la recherche et à l'innovation,
  • Un soutien à l'internationalisation à la French Tech,
  • Conforter les liens Enseignement supérieur et de la recherche/monde socio-économique (incubateur, transferts)

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté, a déclaré "Bravo, allez-y, continuez" aux partenaires avant d'ajouter que l'"on pourra jouer dans la cour des grands" et que "la Région sera très vigilante à vos côtés." 

Infos +

  • L'université de Franche-Comté compte aujourd'hui 30 000 apprenants.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Venez découvrir les microtechniques ! SUPMICROTECH ouvre ses portes le samedi 9 mars à Besançon

PUBLI-INFO • Venez découvrir les microtechniques ! SUPMICROTECH ouvre ses portes le samedi 9 mars à Besançon
SUPMICROTECH, l’École Nationale Supérieure de Mécanique et des Microtechniques, organise une journée portes ouvertes samedi 9 mars 2024 de 9h à 17h. L’occasion pour les futurs élèves et les curieux de découvrir l’univers de cette école d’ingénieurs dont la réputation n’est plus à faire : on y apprend à concevoir et à réaliser les microsystèmes du futur, pour les secteurs du transport, du luxe et de la précision, de l’instrumentation ou encore de la santé !

UTBM Innovation Crunch time : un challenge XXL avec 60 entreprises et 1.300 étudiants ingénieurs à Montbéliard

Du 4 au 8 mars 2024, l’Axone deviendra le 4e campus de l’UTBM et recevra plus de 60 entreprises et association pour mettre 1.300 étudiants ingénieurs au défi lors de la cinquième édition de l’UTMB Innovation Crunch time. Ce challenge XXL est le défi technologique universitaire le plus important en Europe.

Un plan à 60 millions d’euros pour rénover 12 écoles et 3 crèches à Besançon

PUBLI-INFO • Jusqu’en 2026, la Ville de Besançon prévoit un plan à 60 millions d’euros pour rénover 12 écoles et trois crèches, il s’agit du ”plan écoles-crèches”. Dans ce cadre, une exposition sur les murs de la mairie est consacrée à ces travaux jusqu’à l’aboutissement des projets.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.85
légère pluie
le 03/03 à 18h00
Vent
2.28 m/s
Pression
1002 hPa
Humidité
87 %