Interdiction de manifester dans le Doubs le week-end du 28 au 30 novembre 2015

Publié le 25/11/2015 - 16:37
Mis à jour le 25/11/2015 - 22:22

Suite aux attentats meurtriers du 13 novembre 2015 à Paris et en Seine-Saint-Denis, le Gouvernement a déclaré l’état d’urgence. Ainsi, à l'occasion de la cérémonie officielle d'ouverture de la COP 21 des mesures de sécurité tout à fait exceptionnelles ont été prises ce mercredi 25 novembre 2015 par le Préfet du Doubs.

 ©
©

Conformément aux instructions du Ministre de l'Intérieur, le Préfet du Doubs, Préfet de la région Franche-Comté a pris un arrêté interdisant sur l'ensemble du département du Doubs les manifestations et les rassemblements revendicatifs se déroulant sur la voie publique ainsi que les déambulations festives et cela pour une durée limitée à trois jours à partir du samedi 28 novembre 2015 à minuit jusqu’au lundi 30 novembre2015 à minuit également.

Il est important de rappeler que les marchés de Noël dans le Doubs ne sont pas visés par cet arrêté.

Ces interdictions ne s'appliquent pas aux hommages aux victimes des attentats du 13 novembre 2015.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Covid-19 : jeunes de Bourgogne Franche-Comté, « ne restez pas seuls ! »

Dans un communiqué du 13 janvier 2021, Denis Lamard, conseiller régional Bourgogne Franche-Comté délégué à la jeunesse et la vie associative et président du CRIJ de Bourgogne Franche-Comté, appelle les jeunes à ne pas rester seuls en cette longue période de crise sanitaire et de travail à distance…

Laurent Croizier veut faire du Doubs « le département pilote pour une vaccination à grande échelle »

Dans un communiqué commun du 6 janvier, Laurent Croizier, président du MoDem du Doubs et Cyril Moulin, Référent santé du MoDem du Doubs et président de l'Ordre des Infirmiers Comtois, proposent que le département du Doubs devienne "département pilote pour vaccination à grande échelle des personnes les plus à risque et les plus exposées".

Violences à Washington : Macron appelle à « ne rien céder » face à « la violence de quelques-uns » contre les démocraties

+ Vidéo •

"Nous ne cèderons rien à la violence de quelques-uns qui veulent remettre en cause" la démocratie, a déclaré le président français Emmanuel Macron dans une vidéo ce jeudi 6 janvier 2021, après l'intrusion de manifestants pro-Trump dans le Capitole mercredi soir à Washington.

Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 3.14
partiellement nuageux
le 20/01 à 3h00
Vent
3.9 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
68 %

Sondage