Les Gilets jaunes, un mouvement que le maire de Besançon « respecte »

Publié le 08/01/2019 - 15:24
Mis à jour le 08/01/2019 - 15:24

Si jusqu’à présent Jean-Louis Fousseret était resté plutôt discret sur le sujet, lundi 7 janvier 2019, il a déclaré lors d’une conférence de presse son « respect » pour le mouvement des Gilets jaunes à Besançon.

Jean-Louis Fousseret Besanc?on e? 2019
Jean-Louis Fousseret Besanc?on e? 2019
PUBLICITÉ

« À Besançon, il y a un mouvement que je respecte » a déclaré Jean-Louis Fousseret. Toutefois, « je fais la distinction entre celles et ceux qui manifestent leur désespoir et ceux qui viennent casser », a-t-il ajouté. Selon le maire, « il faut que l’on dialogue dans ce pays » pour résoudre la crise des Gilets jaunes.

Mobilier urbain détruit : qui va payer ?

« Ce ne sont pas les Gilets jaunes qui font ça ! » a indiqué Jean-Louis Fousseret, « qui va payer le mobilier urbain cassé ? Ce sont les Bisontines et les Bisontins ».

À ce sujet, le Premier ministre Édouard Philippe a déclaré lundi soir que les casseurs devront payer les réparations du mobilier urbain détruit pendant les manifestations des Gilets jaunes en instaurant un système de « casseur-payeur ». Une bonne nouvelle pour le contribuable…

Par ailleurs, le maire de Besançon a affirmé son « soutien à l’action des forces de l’ordre ».

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -3.3
légères chutes de neige
le Tuesday 22 January à 9h00
Vent
3.86 m/s
Pression
988.53 hPa
Humidité
95 %

Sondage