Tramway : interrogations autour du financement du projet

Publié le 15/02/2012 - 11:00
Mis à jour le 15/02/2012 - 12:29

A la suite de la demande de précisions de La Banque européenne d’investissement (BEI) sur un dossier de prêt de 145 millions d’euros sollicité par le Grand Besançon pour financer une partie du tramway, Jean-Philippe Allenbach a informé la BEI qu’un recours en annulation de la déclaration d’utilité publique a été déposé. Selon Jean-Louis Fousseret, il n'y a pas d'inquiétude à avoir.

Le Lettre de l’Expansion du 14 février s’est emparée du sujet en évoquant « un rebondissement dans le dossier controversé du tramway de Besançon ». « Les associations hostiles au projet (ndlr : notamment Jean-Philippe Allenbach du Mouvement Franche-Comté) viennent d’envoyer copie à la Banque européenne d’investissement du recours devant le tribunal administratif de Besançon », note La Lettre de l’Expansion en précisant qu’il s’agit « d’étayer la réflexion de la BEI contre les risques liés à ce prêt en termes de sécurité et de rentabilité ».

« Cette initiative fait suite à la décision de la BEI de demander à l’agglomération du Grand Besançon des précisions sur son dossier de prêt de 145 millions d’euros (…). La BEI veut savoir ce que deviendraient les prévisions financières du projet dans le cas d’une hypothèse basse d’activité future », poursuit La Lettre de L’Expansion.

Dans une interview accordée à L’Est Républicain la semaine dernière, Jean-Louis Fousseret, président du Grand Besançon, a estimé qu’il était « nullement inquiet car les deux-tiers du financement du projet sont assurés ». Il a également mis en garde « ceux qui font circuler de genre d’informations ». « Ils prennent de gros risques. Il faut qu’ils aient conscience des conséquences ».

Il a également précisé dans les colonnes du quotidien que le Grand Besançon était en contact avec d'autre partenaires "afin de trouver les meilleurs conditions de financement au mieux de nos intérêts".

  

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Christophe Grudler au lancement d’Ariane 6 : ”Ce succès va permettre à l’Europe de retrouver son accès autonome à l’espace”

Le député européen terrifortain, Christophe Grudler (MoDem / Renew Europe), spécialiste des questions spatiales au Parlement européen, a assisté au succès du vol de qualification d’Ariane 6 mardi 9 juillet 2024 du port spatial de l’Europe à Kourou. Seul représentant des institutions de l’Union européenne sur place, il appelle à généraliser la préférence pour un lanceur européen, pour les lancements de satellites européens.

2e tour des législatives 2024 : réaction d’Éric Fusis, candidat RN battu dans la 2e circonscription du Doubs

Dans la deuxième circonscription du Doubs, Éric Fusis, le candidat du Rassemblement National est arrivé derrière la candidate du Nouveau Front populaire, Dominique Voynet, lors du deuxième tour des élections législatives anticipées de ce dimanche 7 juillet 2024.

2e tour des législatives 2024 : réaction de Séverine Véziès (Nouveau Front populaire)

Dans la première circonscription du Doubs, Séverine Veziès, candidate du Nouveau Front populaire est arrivée en troisième position (31,51%) derrière Laurent Croizier (36,18%, élu) et Thomas Lutz (32,31%) lors du second tour des élections législatives anticipées du dimanche 7 juillet 2024. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 23.67
nuageux
le 14/07 à 15h00
Vent
0.99 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
57 %