Alerte Témoin

Travaux au poste de douane de la Ferrière-sous-Jougne à partir du 19 août

Publié le 01/08/2019 - 16:20
Mis à jour le 02/08/2019 - 14:19

Perturbations •

La direction régionale des douanes de Besançon informe ce 17 juillet 2019 que d'importants travaux seront réalisés sur le poste frontière de La Ferrière-sous-Jougne (25) à compter du 19 août prochain, pour une durée d'environ 10 semaines.

douane, frontière
© Hélène Loget

"Compte tenu du trafic routier important de ce poste-frontière et en particulier des mouvements pendulaires quotidiens de travailleurs frontaliers, ces travaux auront des répercussions sur la fluidité du trafic routier de ce poste qui est le principal point de passage franco-suisse de la région", indique la douane.

Dans le but d’assurer la sécurité et la protection de ses agents et des usagers, l’administration des douanes va faire procéder à la construction d’un auvent de contrôle sur la plate-forme douanière de La Ferrière- sous-Jougne, sur la RN57.

Cette construction s’accompagnera de modifications de la voirie et de la signalisation ainsi que de la création de cheminements piétons adaptés aux personnes à mobilité réduite.  Les formalités douanières et l’accueil des usagers seront temporairement réalisés dans le bâtiment de l’ancienne agence en douane SLBO situé entre le poste de la douane suisse et le poste de la douane française.

Quel impact sur la circulation ?

Durant la période des travaux (du 19 août 2019 jusqu’à la fin du mois d’octobre 2019), des ralentissements sont à prévoir. La direction régionale des douanes se dit "consciente des désagréments portés par cette réalisation à l’ensemble des utilisateurs de la voirie dans ce secteur, et tout particulièrement aux travailleurs frontaliers". Elle précise que "tout sera mis en œuvre pour limiter l’emprise du chantier dans le temps et dans l’espace".

© dr direction régionale des douanes

Privilégiez les "itinéraires de contournement"

Les personnes qui le peuvent sont fortement incitées à utiliser des itinéraires de contournement et/ou à recourir au co-voiturage. Pour des raisons évidentes de sécurité et de fluidité du trafic sur la plate-forme durant la déviation du trafic routier, il ne sera pas possible de stationner de véhicules sur la zone située entre les actuelles voies de circulation VL et le parking PL. Cette zone sera en effet dans le périmètre de la déviation. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Confinement à Besançon : « Il devrait toujours y avoir des transports Ginko en circulation »

INTERVIEW • Les Tram' et bus du réseau Ginko sont toujours en activité à Besançon depuis le début du confinement le 17 mars 2020. Si le niveau de l'offre se réduit ou se modifie après les annonces gouvernementales qui se succèdent, Carol Ambrosini, directeur marketing, clients et mobilités pour Kéolis, exploitant du réseau Ginko, affirme qu'"il devrait toujours y avoir des transports en commun en circulation".

Besançon : il faut désormais monter à bord des bus Ginko par les portes arrière

Le réseau Ginko met en place des mesures spécifiques pour faire face à la propagation du coronavirus et assurer la continuité de ses services en préservant la santé de ses collaborateurs et celle des voyageurs. A partir du 24 mars 2020, la montée à bord des bus s’effectuera obligatoirement par les portes situées à l’arrière et ce, jusqu’à nouvel ordre. La validation des titres de transport reste obligatoire.

Confinement : des amendes de 135 à 375 euros si vous sortez sans justification…

Les forces de l'ordre étaient mobilisées pour contrôler les déplacements mardi 17 mars 2020 à partir de midi et faire de la pédagogie concernant l'obligation de présenter un justificatif sur l'honneur sur le motif autorisé de son déplacement. À partir de ce mercredi 19 mars 2020, au deuxième jour du confinement, l'amende passe de 38 à 135 euros et peut même grimper à 375 euros !
Offre d'emploi
 6.49
couvert
le 28/03 à 21h00
Vent
1.34 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
81 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune