22.000 personnes âgées dépendantes bénéficient d'une allocation en Franche-Comté

Publié le 02/12/2014 - 13:50
Mis à jour le 16/04/2019 - 15:42

Une étude sur la prise en charge de la dépendance vient d'être publiée par Cap Retraite qui est un service gratuit de conseil et d'orientation en maisons de retraite. La Franche-Comté y consacrerait globalement un budget plus important qu'en moyenne nationale.

1300198337.jpg
©archives carvy

22.171 personnes exactement

PUBLICITÉ

« Cet observatoire analyse la perte d’autonomie des personnes âgées et le coût associé à cette dépendance », indiquent les responsables de Cap Retraite, qui précisent qu’à l’horizon 2040, « le nombre de bénéficiaires de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) augmentera de 63 % pour avoisiner les 2 millions et son coût doublera atteignant les 11,2 milliards d’euros. »

En Franche-Comté, 7,7% de la pouplation de plus de 60 ans bénéficient actuellement de l’APA, soit un peu plus de 22.000 personnes concernées, dont 9.944 dans le Doubs.

Or, sur des dépenses totales de 1.276 millions d’euros, les départements francs-comtois attribueraient en moyenne 8,2% (contre 7,8% pour la moyenne nationale) de leur budget à l’APA, soit un total de 104.4 millions d’euros.

1.622 euros : le revenu moyen d’un foyer de retraités en Franche-Comté

L’étude permet, entre autres, de constater que le revenu moyen mensuel d’un foyer de retraités en région est de 1.622 euros et que l’APA versée représente 24% de ces ressources, soit 390 euros par mois.

On constate également que le Doubs serait le département le plus généreux, en consacrant 9.02% de son budget à l’APA (l’équivalent de 49.9 millions d’euros) quand le Jura et la Haute-Saone y attribuent seulement un peu plus de 7% de leur budget. Le Territoire de Belfort y consacre, lui, 8,59% de son budget.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

À deux jours de la marche pour le climat samedi 21 septembre à Besançon, le groupe local EELV Grand Besançon met en garde dans un communiqué le groupe Alternatiba Besançon d'une forme de récupération politique à la veille des élections municipales de 2020. "Une marche pour sauver le climat n’est pas une marche de promotion d'un parti politique pour les municipales" estime Europe Écologie Les Verts.

Retraites : les avocats et d’autres professions dans la rue

Retraites : les avocats et d’autres professions dans la rue

Avocats, médecins et paramédicaux, pilotes, hôtesses et stewards... Après la RATP vendredi, des professions "qui n'ont pas l'habitude de manifester" descendent dans la rue ce lundi 16 septembre 2019 pour défendre leurs "régimes autonomes" de retraite contre le "système universel" voulu par l'exécutif. Une trentaine d'avocats bisontins sont montés à la capitale pour manifester...

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

"Je suis loin d'être aux 35 heures. La mairie c'est tout le temps", déclare Adrien Pellegrini (LR), constructeur immobilier de 40 ans et maire de La Longeville (Doubs) depuis 2014. Cette commune boisée de 800 habitants, qui compte neuf fermes laitières et de nombreux travailleurs frontaliers, est située dans le Jura, près de la frontière suisse.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.49
partiellement nuageux
le 19/09 à 21h00
Vent
3.26 m/s
Pression
1025.17 hPa
Humidité
66 %

Sondage