35e jour d'occupation du CDN à Besançon

Publié le 14/04/2021 - 11:20
Mis à jour le 14/04/2021 - 11:20

Plusieurs personnes de la coordination des intermittents et précaires (CIP FC) occupent le Centre dramatique national de Besançon depuis plus d'un mois afin de faire entendre leurs revendications. Pour rappel, une cagnotte a été mise en ligne afin de les aider...

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

"Ne nous mentons pas : les nouvelles ne sont pas bonnes. En attendant les annonces du rapport Gauron, les retours sont tous assez pessimistes en ce qui concerne le renouvellement de l'année blanche pour les intermittents du spectacle", alerte ce mois d'avril la CIP FC.

Et d'ajouter : "Venez au CDN montrer votre soutien par votre présence, ne serait-ce que quelques minutes, afin de faire perdurer notre mouvement ! Venez vous investir, nous devons durcir le mouvement par des actions et une présence en nombre dans les lieux occupés".

Actions à venir...

Chaque jour à 14h, RDV sur le parvis pour une agora.

Vendredi 16 avril :

  • Vendredi de la colère : action en cours...
  • Permanence assistante sociale :  vous avez des questions quant à votre situation, votre avenir, des démarches à faire ? Une assistante sociale sera là de 14h à 18h pour vous aider gratuitement.
  • 16h : GRANDE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE OUVERTE À TOUS dans la grande salle
  • Venez échanger, vous tenir informés et proposer des actions à venir.

Samedi 17 et dimanche 18 avril :

Venez discuter avec des étudiants occupant le théâtre de la Colline à Paris

Les revendications des intermittents :

  • Une prolongation de l’année blanche, son élargissement à tous les travailleurs précaires, extras et saisonniers entre autres, qui subissent les effets, à la fois de la crise et les politiques patronales, ainsi que la baisse du seuil d’heures minimum d’accès à l’indemnisation chômage pour les primo entrants et/ou intermittents en rupture de droits.
  • De toute urgence, des mesures pour garantir l’accès à tous les travailleurs a l’emploi discontinu et auteur.rices aux congés maternité et maladies indemnisées.
  • Un retrait pur et simple de la réforme de l’assurance chômage.
  • Un financement du secteur culturel passant par un plan massif de soutien à l’emploi en concertation avec les organisations représentatives des salariés de la culture.
  • Des moyens pour garantir les droits sociaux - retraite, formation, médecine du travail, congés payés etc. - dont les caisses sont menacées par l’arrêt des cotisations.
  • La remise en route de toutes les manifestations culturelles dans le respect des consignes sanitaires.

Une cagnotte pour se ravitailler et régler les frais techniques

La logistique se met en place avec cette cagnotte en ligne pour aider au ravitaillement et aux frais techniques. "Chaque don est le bienvenu, il n'y a évidemment pas de montant fixe, vous pouvez saisir le montant qui vous convient (pour cela, cliquez directement sur "Faire un don") !"

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Le Festival de la Paille et le « No Logo » écrivent à Emmanuel Macron 

lettre ouverte • Suite aux dernières annonces gouvernementales remettant en question le travail de concertation effectué ces derniers mois entre les festivals et le Ministère de la Culture, Le No Logo Festival et le Festival de la Paille, membres du SMA (Syndicat des Musiques Actuelles) demandent à Emmanuel Macron d'apporter des précisions d’ici le 15 mai 2021, délai au terme duquel ils seront contraints de prendre des décisions sur la tenue des événements…

Un festival grandeur nature à La Rodia pour valider la formation de 14 étudiants en métiers d’art

Dans le cadre de son accompagnement professionnel, La Rodia a accueilli 14 élèves du DNMADE diplôme national des métiers d’art et du design afin de valider leur trois années de formation avec un cas pratique dans les conditions réelles. Ce festival grandeur nature s'est déroulé ce vendredi 7 mai 2021, "une première nationale" dans ce contexte sanitaire.

Des portraits d’intermittents du spectacle dans les rues de Besançon…

Depuis jeudi 29 avril, les habitants de Besançon peuvent apercevoir sur plusieurs panneaux lumineux de la ville, des portraits d'artistes, de techniciens du spectacle et autres acteurs culturels, réalisés par Antonin Borie, gérant de l'Antonnoir, passionné de photo…
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.78
nuageux
le 08/05 à 9h00
Vent
2.56 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
20 %

Sondage