La déchetterie de Placey Noironte fait peau neuve...

Publié le 28/11/2019 - 16:26
Mis à jour le 28/11/2019 - 16:55

En début d'année 2019, le Sybert a lancé un vaste programme de réaménagement, d’agrandissement et de modernisation de l’ancienne déchetterie de Placey, dans le Doubs. Devenue en effet trop petite pour répondre aux besoins des usagers et au nombreux flux de déchets accueillis, un terrain de 3 500 m², jouxtant l’ancienne déchetterie et se situant à cheval sur les communes de Placey et de Noironte, a été acheté.

La nouvelle déchetterie de Placey Noironte
©Sybert

Les travaux ont débuté le 21 janvier 2019. Ils ont commencé sur la parcelle acquise pour y construire la nouvelle déchetterie. Cela a permis de maintenir l’ancien site en service, minimisant ainsi la période de fermeture totale du service aux usagers, explique le Sybert. Cette nouvelle déchetterie a ouvert ses portes le 8 juillet 2019.

L'ancienne déchetterie a ensuite été fermée pour être transformée en plateforme de stockage temporaire pour les déchets verts. Sa mise en service est prévue pour le début d’année 2020. Au final, seulement quatre semaines de fermeture totale du site ont été nécessaires pour l'ensemble de ces travaux.

La nouvelle déchetterie de Placey Noironte

Le réaménagement de ce site, ainsi que son agrandissement et sa modernisation, offrent aujourd'hui un service de meilleure qualité : 

  • augmentation du nombre de bennes, passant de 9 à 12, permettant la mise en place de nouveaux gestes de tri comme la ferraille et le plâtre ;
  • fluidité de la circulation grâce à l’élargissement des voies de circulation et à la création de zones dédiées au déchargement à proximité des bennes et des locaux ;
  • sécurisation des entrées et sorties du site grâce à une meilleure visibilité ;
  • intégration des nouvelles évolutions réglementaires, notamment la gestion des eaux d’extinction en cas d’incendie (création d’un bassin de rétention in situ) ;
  • intégration des nouvelles pratiques avec la gestion, à terme, des déchets verts sur une plateforme de stockage temporaire en vue d’une valorisation organique de proximité (filière de co-compostage) ;
  • mise aux normes des bâtiments de stockage des DDS (déchets contenant des produits chimiques) avec création d’une zone de tri couverte.

Les travaux ont été réalisés par cinq entreprises. C'est le bureau d’études TECTA Ingénierie qui a accompagné le SYBERT dans ce projet.

Infos +

  • Le montant total de ces travaux s'élève à 778 600 €
  • Adresse de la déchetterie de Placey Noironte : CD 67 à Placey.

Horaires d'accès :

  • Du lundi au vendredi : de 8h30 à 12h20 et de 13h30 à 16h50
  • Le samedi : horaires d'hiver (du 1er novembre au 28 ou 29 février) de 8h30 à 12h20 et de 13h30 à 16h50 / horaires d'été (du 1er mars au 31 octobre) de 8h30 à 12h20 et de 13h30 à 17h50
  • Toutes les déchetteries du SYBERT sont accessibles avec un badge. Pour connaitre les modalités d'obtention, cliquez ici.
  • Pour trouver la déchetterie la plus proche de chez vous ainsi que ses jours et heures d'ouverture, cliquez ici.
  • Pour savoir quels déchets son acceptés en déchetterie, cliquez ici
  • La liste des déchets refusés et leurs exutoires sont ici.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Reprise des cultes : « Nous jugeons la jauge à 30 personnes irréaliste et inapplicable en l’état » selon l’Archevêque de Besançon

Dans son discours du 26 novembre 2020, le premier ministre a précisé que la jauge de participation des fidèles aux messes dominicales reste fixée à 30 personnes pour la reprise des célébrations ce 28 novembre, et ce quelle que soit la taille de l’église. Dans une lettre adressée aux curés, prêtres, diacres, délégués pastoraux, équipes de coordination pastorale et aux fidèles du diocèse, l'archevêque de Besançon, Monseigneur Jean-Luc Bouilleret, manifeste son incompréhension concernant "cette mesure arbitraire qui ne prend pas en compte la juste proportion du nombre de personnes en fonction de la taille de l'église".

Violences conjugales : le dépôt de plainte bientôt possible à l’hôpital de Besançon…

Dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes ce 25 novembre 2020, plusieurs acteurs du département ont signé une convention relative à l’accueil, la prise en charge et la prise des plaintes des femmes victimes de violences, dans les locaux du Centre Hospitalier Universitaire de Besançon.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.31
ciel dégagé
le 28/11 à 21h00
Vent
4.67 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
48 %

Sondage