54 infractions relevées lors d'une opération de contrôle dans le Doubs

Publié le 09/11/2020 - 17:02
Mis à jour le 09/11/2020 - 15:42

Un dispositif alliant diverses unités opérationnelles a été déployé les 7 et 8 novembre 2020 sur l’axe routier Besançon-Belfort. Au total, 54 infractions ont été relevées.

gendarmerie contrôles
Opération de contrôles de la gendarmerie (7/11/20) © gendarmerie du Doubs

28 militaires ont été mobilisées et ont relevé 54 infractions, dont 26 pour non-présentation d’attestation de déplacement. Les zones ciblées étaient Roche-lez-Beaupré, Roulans et Ornans.

Des opérations de contrôles "anti-délinquance" et "respect des mesures sanitaires" ont été menées ce week-end dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, du trafic d’armes et de munitions, du trafic de stupéfiants, de vols et de recels, d'insécurité routière et de la pandémie.

Parmi les autres infractions relevées il a été noté : des défauts d'assurance, de l'alcoolémie, possession de stupéfiants, non-port de la ceinture de sécurité et vitesse excessive (173 km/h au lieu de 130 avant le péage de Saint Maurice).

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Violences conjugales : le dépôt de plainte bientôt possible à l’hôpital de Besançon…

Dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes ce 25 novembre 2020, plusieurs acteurs du département ont signé une convention relative à l’accueil, la prise en charge et la prise des plaintes des femmes victimes de violences, dans les locaux du Centre Hospitalier Universitaire de Besançon.

Violences conjugales : le premier bracelet anti-rapprochement testé dès le 8 décembre à Besançon

À l'occasion de la journée de lutte contre les violences faites aux femmes, le procureur de la République de Besançon et le préfet du Doubs entouré de leurs partenaires (France Victime Besançon, Police, Gendarmerie et Service Pénitentiaire d'Insertion et de Probation) ont signé ce mercredi 25 novembre 2020 le protocole de mise en œuvre du "Bracelet anti-rapprochement" au sein du tribunal judicaire de Besançon. Objectif : mieux protéger les victimes de conjoints ou ex-conjoints violents.

Violences conjugales : un signalement possible sur le site internet de l’enseigne Carrefour

Dans le cadre de la mobilisation des forces de l’ordre contre les violences conjugales, Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur, chargée de la Citoyenneté, s’est rendue ce 24 novembre 2020 dans le magasin Carrefour de la Ville du Bois afin de lancer officiellement le partenariat entre Carrefour et la Gendarmerie Nationale.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6
nuageux
le 27/11 à 9h00
Vent
0.99 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
82 %

Sondage