78 % des candidats ont décroché le Bac dès le 1er groupe d'épreuves en Franche-Comté

Publié le 07/07/2013 - 13:14
Mis à jour le 07/07/2013 - 13:20

Dans l'académie de Besançon, le taux provisoire de réussite au bac  (général, technologique et professionnel) à l'issue du premier groupe d’épreuves est en hausse : 78,21 % soit trois point de plus comparé à 2012. Le taux d'échec provisoire (élimination dès le 1er tour) est de 7,1% en baisse de 1,1 point. Dans les séries générales, plus de huit jeunes sur dix obtiennent aujourd’hui leur baccalauréat "sans rattrapage". Le taux de réussite global 2013 retrouve le taux très élevé de 2009. Voici le détail par séries...

1246950634.jpg
©archives carvy
PUBLICITÉ

78,21 %. « Ce taux provisoire de réussite (qui rapporte les admis du 1er groupe à l’ensemble des présentés), enregistre une augmentation de 3 points après le recul de 1,9 point en 2012. Le taux de réussite en 2012 était de 75,2 % et 77,1 % en 2011. Le taux provisoire d’échec (qui rapporte les éliminés du 1er groupe à l’ensemble des présentés), est de 7,1 % en 2013, en baisse de 1,1 point par rapport à 2012. Le taux d’échec était stable à 6,5% en 2010 et 2011 et de 5,3 % en 2009 » explique le rectorat dans l’analyse des chiffres. 

Progression marquée des séries générales : 83,32 %

La progression est de 3,69 points en 2013, après une légère progression de 0,7 points en 2012 et sept années de hausses assez spectaculaires jusqu’en 2009. Le taux 2013 établit un nouveau record suite à celui de 2009 (80,4%). Plus de huit jeunes sur dix obtiennent aujourd’hui leur baccalauréat « sans rattrapage », contre cinq seulement en 1996.

Le taux provisoire de réussite des séries générales doit son augmentation aux trois séries qui dépassent chacune leur précédent record.

  • la série scientifiques (S) reste en tête avec 83,78 % de reçus (+2,3 points) 
  • la série économique et sociale (ES) suit de peu avec 83,12 % de réussite (+4,6 points) 
  •  la série littéraire (L) avec 82,13 % gagne 6,6.

Le précédent record en S et L remontait à 2009 avec respectivement 82,12 % et 79,6 %. Dans la série ES, le précédent record fut établi l’an dernier.

Progression des séries technologiques : 76,92 % 

Les séries technologiques de la session 2013 progressent encore par rapport à 2012 (+ 2,10 points) avec un taux de 76,92 % et affichent ainsi un nouveau record ! C’est la sixième année consécutive que le niveau de réussite excède les 70 %.

La hausse des résultats provisoires des séries technologiques, marquée cette année, est presque générale :

Seule la série « sciences et technologie de la gestion » (STG) recule de 5 points avec un taux de 71,4 %. À l’exception de la série STG, les autres séries technologiques établissent toutes de nouveaux taux record de réussite. 

Cette année, intervient la refonte de la série « sciences et technologies industrielles » (STI) en deux nouvelles séries :

  • la série « sciences et technologies de l’industrie et du développement durable » (STI2D), avec un taux de réussite de 82,6 % ;
  • la série « sciences et technologies du design et des arts appliqués » (STD2A), avec 91,7 % de réussite.

Pour proposer une évolution de la série STI par rapport à 2012, le choix retenu par le ministère est d’additionner les deux séries nouvelles STI2D et STD2A. Ainsi la progression de « l’ex-série STI » est de 11 points, avec un taux de 82,98 %. Il est à noter qu’il y a près de 500 candidats en STI2D et seulement une vingtaine en STD2A. 

  • Les séries « sciences et technologies de la santé et du social » (ST2S) et « sciences et technologies de laboratoire » (STL) établissent un nouveau taux record de réussite avec respectivement 78,29 % (+5,1 points) et 82,39 % (+4,5 points). 
  •  La série « hôtellerie » présente également des résultats en hausse, qu’il convient de relativiser compte tenu de la faiblesse du nombre de candidats.  

Amélioration des séries professionnelles : 69,78 %

Le taux de réussite provisoire au bac professionnel est de 69,8 % en 2013. Il progresse de 1,3 point par rapport à la session 2012. Le taux était de 68,4 % en 2012 et 77,6 % en 2011.

A noter la forte hausse du nombre des inscrits et des reçus depuis la réforme. Le nombre d’admis avoisinait 1 400 jusqu’en 2010. Depuis 2011, le nombre de reçus dépasse nettement les 2 000. Cette augmentation est liée à liée à la réforme de la voie professionnelle avec la généralisation du bac professionnel en 3 ans.

  • Le taux de réussite des bacs professionnels de la voie « production » est de 68,1 % en 2013. Ce taux est stable par rapport à 2012 (68,6 %). Le taux de réussite était de 77,9 % en 2011. 
  • Dans la voie « service », la hausse est forte en 2013 avec un taux de 71,3 % (+3 points en 1 an). Le taux de réussite était de 68,2 % en 2012 et de 77,4 % en 2011. 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Un élève de l’Ensmm de Besançon aux olympiades des métiers en Russie au mois d’août

Un élève de l’Ensmm de Besançon aux olympiades des métiers en Russie au mois d’août

À 20 ans, Adrien Mary, a intégré l'équipe de France et participera à la finale mondiale des Olympiades des métiers à Kazan en Russie du 22 au 27 août 2019 dans la catégorie DAO - dessin industriel. Et comme un athlète de haut niveau, il s’entraîne plusieurs fois par semaine, techniquement et physiquement...

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

Cinq mini-entreprises de Bourgogne Franche-Comté ont participé du 3 au 5 juillet 2019 à Lille au championnat national des mini-entreprises organisé par l'association "entreprendre pour apprendre". "Vin Mille Arômes", mini-entreprise de l’ECM de Besançon qui a créé une application d'accord mets-vins, a remporté le prix "champion national du numérique"

Ipad 21 : Notre-Dame Saint-Jean, l’enseignement du XXIe siècle

Ipad 21 : Notre-Dame Saint-Jean, l’enseignement du XXIe siècle

Quand des élèves forment leurs profs • Les derniers résultats des examens sont tombés, les vacances scolaires ont démarré. Pour cette fin d'année scolaire, 170 enseignants, formateurs et personnels pédagogiques de l'institution Notre-Dame Saint-Jean de Besançon ont participé en milieu de semaine dernière au forum "pédagogie active et dynamique". 80 ateliers pratiques ont été proposés autour des thématiques liées à la posture de l'enseignant vis-à-vis des élèves, des aménagements et des outils, notamment numériques.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17
légère pluie
le 20/08 à 12h00
Vent
1.79 m/s
Pression
1024.25 hPa
Humidité
64 %

Sondage