Alerte Témoin

Acceo, une application pour personnes sourdes et malentendantes au CCAS et dans de nombreux commerces à Besançon

Publié le 02/01/2020 - 08:02
Mis à jour le 02/01/2020 - 08:10

Le Centre communal d'action sociale de Besançon a décidé d'utiliser Acceo, une application permettant aux personnes sourdes et malentendantes de communiquer plus aisément avec les services sociaux. Comment ? Avec un interprète sans leur smartphone.

Acceo
©Alexane Alfaro

Acceo est une nouvelle façon de communiquer. Cette application est un moteur de recherche qui indique tous les établissements accessibles, c'est aussi un système de géolocalisation pour trouver les établissements les plus proches de l'utilisateur. Acceo propose trois services disponibles en temps réel dont une transcription instantanée de la parole (TIP), la visio-interprétation Langue des Signes Française (LSF) et le visio-codage Langue française Parlée Complétée (LPC).

Les 13 points d'accueil du CCAS de Besançon ont adopté ce service.

Il est également accessible dans d'autres points à Besançon tels que :

  • Crédit Agricole Franche-Comté – Banque patrimoniale Besançon (rue Gustave Courbet)
  • Allianz Besançon St Amour (rue du Clos Saint Amour)
  • Damart (place de la Révolution)
  • Alain Afflelou (Grande Rue)
  • Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté (rue de la République)
  • Granges Optique (rue des Granges)
  • Optic 2000 (rue des Granges)

Etc.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     15.33
    ciel dégagé
    le 07/08 à 6h00
    Vent
    0.5 m/s
    Pression
    1019 hPa
    Humidité
    90 %

    Sondage