Accord General Electric et Alstom : Marie-Guite Dufay « choquée » par la méthode employée

Publié le 29/04/2014 - 17:15
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:36

La présidente du Conseil régional de Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, a fait part de sa réaction ce mardi 29 avril 2014 quant aux annonces récentes concernant l’avenir d’Alstom. Il se dit, non seulement surprise, mais aussi "choquée" par la méthode employée.

4-assises_du_tourisme_2014-001.jpg
©Alexane

réaction

PUBLICITÉ

Le communiqué relatant la réaction de Marie-Guite Dufay dans l’affaire Alstom/General Electric :

 
« L’annonce d’un accord imminent entre General Electric (GE) et Alstom a non seulement surpris, mais aussi choqué par la méthode employée. Une fois de plus les logiques financières prévalent sur l’intérêt des territoires et des salariés, et la concertation, voire l’information, des pouvoirs publics, locaux ou nationaux n’est pas de mise, relève Marie-Guite Dufay Présidente de la Région Franche-Comté.
 
Fleuron de l’Industrie française, l’entreprise Alstom est aussi un acteur essentiel de l’économie franc-comtoise. Fortement associée à l’identité industrielle de la Région, implantée sur deux sites emblématiques, Belfort (divisions turbines et énergies) et Ornans (division moteurs de traction et alternateur), l’entreprise emploie directement sur notre territoire plus de 3 000 salariés et fait vivre de nombreuses entreprises sous-traitantes.
 
Entreprise clé de la Vallée de l’énergie, Alstom est au coeur des logiques de modernisation et de redressement de l’industrie française auquel le groupe contribue fortement dans le cadre des 34 plans pour l’Industrie lancés fin 2013 par le Gouvernement. Il est à ce titre leader national sur le sujet majeur des « TGV du futur » et c’est un interlocuteur régional déterminant sur le plan « Réseaux électriques intelligents ».
 
Particulièrement préoccupée par les conséquences sur l’emploi des salariés francs-comtois à court et moyen terme, représentant des compétences essentielles pour le tissu économique régional, Madame la Présidente s’interroge aussi sur le devenir des investissements immobiliers financés par des fonds publics auxquels ont contribué les collectivités locales (parc d’activité Techn’hom à Belfort).
 
Plus largement Marie-Guite Dufay tient à rappeler les dégâts d’image que provoquent ces « mécanos industriels » dans l’opinion publique alors que le Conseil Régional a entrepris de mobiliser ses partenaires autour d’actions destinées à promouvoir l’attractivité des métiers et des formations industriels auprès des jeunes et de leurs familles.
 
Madame la Présidente reste très vigilante quant aux décisions qui seront prises dans les prochains jours et rappelle son attachement au maintien d’une industrie française forte, seule garante du redressement productif et de la souveraineté économique de notre pays. »
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Élection municipale : le collectif Besançon Métropole 2020 se dresse du côté de la République en Marche…

Samedi 13 avril 2019, le collectif Besançon Métropole 2020 a été présenté aux journalistes de Besançon par deux personnalités politiques locales : Serge Bianconi, président du collectif et Alexandra Cordier, référente de La République En Marche dans le Doubs. Quels sont les objectifs de ce mouvement ? Qui y adhère ? Quelles en sont les valeurs ? Et Eric Alauzet dans tout ça ? Réponses…

Européennes 2019 : le député européen Jean-Marie Cavada à Besançon le 26 avril

À un mois des élections européennes le 26 mai 2019, "La République en Marche" du Doubs invite le député européen Jean-Marie Cavada le vendredi 26 avril 2019 à 17h  à la salle Proudhon de Besançon. Le candidat aux Européennes 2019 sur la liste Renaissance vient également soutenir Christophe Grudler.

Des « fichés S » dans le ficher des personnes interdites d’armes : Joyandet questionne Castaner

A la suite d'une rencontre avec les responsables du Club de tir de Vesoul et dans le cadre d'une question écrite déposée au Sénat, Alain Joyandet a interrogé le ministre de l'Intérieur sur l'intégration des "fichés S" dans le fichier des données à caractère personnel relatif aux personnes interdites d'acquisition et de détention d'armes (FINIADA).

Marie-Dominique Aubry, candidate Les Républicains aux élections européennes 2019

Suite à la réunion de la Commission nationale d'investiture des Républicains qui s'est déroulée mercredi 10 avril 2019, Marie-Dominique Aubry, présidente des Républicains de la Haute-Saône, conseillère municipale et communautaire de Vesoul et conseillère départementale de Vesoul, figurera sur la liste conduite par François-Xavier Bellamy, Agnès Evren et Arnaud Danjean à l'occasion des élections européennes du 26 mai prochain.

Un « RIP » contre la privatisation d’ADP

Initiative inédite et alliage rare de parlementaires, contre la privatisation d'Aéroports de Paris (ADP): l'opposition a enclenché mardi un "référendum d'initiative partagée" (RIP) pour tenter d'empêcher le gouvernement de vendre "la poule aux oeufs d'or" avec sa loi Pacte. Le sénateur PS du Doubs Maryial Bourquin dénonce "le symbole d'un capitalisme de connivence, une vente par pure ide?ologie". 

Municipales à Besançon : Éric Alauzet élabore sa stratégie et affiche ses soutiens

Candidat déclaré à l'investiture "En Marche" pour municipales à Besançon, Éric Alauzet poursuit son avant-campagne. Il a réuni le samedi 6 avril 2019 au centre international de séjour une centaine de soutiens pour une réunion de travail à moins d'un an de l'élection. Frank Monneur, son directeur de campagne explique que le député du Doubs est en pleine préparation pour concevoir son projet dans une logique de rassemblement.

Edouard Philippe et les 80 km/h : « Il préfère culpabiliser ses concitoyens » selon Michel Raison

Suite au discours du Premier ministre Edouard Philippe lundi 8 avril 2019 lors du compte rendu du "Grand débat" à Paris et notamment à propos des 80 km/h, le sénateur de Haute-Saône et co-auteur du rapport d'information "Sécurité routière : mieux cibler pour plus d’efficacité" Michel Raison réagit dans un communiqué…

Avec le P@C, le Doubs soutient les projets des territoires

La Présidente du Département du Doubs, a signé cette semaine au musée Courbet d'Ornans trois nouveaux contrats P@C avec les présidents des territoires de Pays de Montbéliard Agglomération, de la Communauté d’Agglomération du Grand Besançon et du Grand Pontarlier. Tous les contrats P@C avec les territoires du département sont désormais signés.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 16.78
ciel dégagé
le 20/04 à 9h00
Vent
2.81 m/s
Pression
1024.762 hPa
Humidité
63 %

Sondage