Action des Jeunes Écologistes de Franche-Comté en forêt de Chaux concernant la COP 27

Publié le 16/11/2022 - 09:38
Mis à jour le 16/11/2022 - 09:38

Le dimanche 6 novembre 2022, Les Jeunes Écologistes de Franche-Comté se sont retrouvés au cœur de la forêt de Chaux de Dole pour exprimer leur mécontentement face à l’organisation de la COP 27 sous sa forme actuelle et afin de dénoncer la décision du gouvernement relative au vote du  projet de loi de finances pour 2023 qui encourage la privatisation de l’ONF. 

 © JEFC
© JEFC

Les Jeunes Écologistes ont ainsi occupé les routes, dédiées aux promeneurs et aux chasseurs, sur lesquelles ils ont écrit des slogans avec des morceaux de bois morts : "Urgence Climatique" ou "Avenir". L’objectif étant de sensibiliser les passants, sur les réseaux sociaux, ainsi que l’ensemble des Francs-Comtois.

Par cette action, ils ont souhaité "dénoncer l’organisation de la Conférence des Nations Unies sur le climat, COP 27" soulevant que celle-ci "accueille un nombre record de lobbyistes des énergies fossiles. Plus de 600 personnes défendent le charbon, le pétrole et le gaz à cette conférence sur le climat, soit une hausse de 25 % par rapport à la COP26". Selon eux, la présence des lobbyistes ne peut que "polluer et faire dérailler les négociations".

Une menace de privatisation de l'ONF qui dérange

Le pays hôte de cette COP 27, l'Égypte, est également ciblé par les Jeunes Ecologistes de Franche-Comté qu'ils qualifient de "pays liberticide" pour avoir notamment "arrêté un activiste indien qui marchait pour sensibiliser à la crise climatique".

Les Jeunes Écologistes souhaitent également dénoncer une action du gouvernement visant à "privatiser l’ONF au risque d’oublier l’essentiel : maintenir l’équilibre de la forêt et de sa biodiversité". Ils tiennent à rappeler que " l’ONF observe les dynamiques naturelles, surveille les départs en feux, sélectionne les arbres à couper, protège la biodiversité le tout sans logique de rentabilité". Sa privatisation pourrait selon eux "engendrer de nombreux problèmes notamment dénoncés par l’association Canopée et plus de 180 000 signataires d’une pétition contre la loi proposée par le gouvernement". Une pétition qui avait fait écho auprès de "députés de plusieurs partis qui ont déposé des amendements pour contrer ce proje". Avant d'être finalement débouté par le gouvernement le 2 novembre lors du 49.3 déposé par Elisabeth Borner qui avait eu pour action de "mettre fin aux débats".

Présents au marché de Noël de Montbéliard

Avec cette action réalisée à Dole, les Jeunes Écologistes de Franche-Comté agissent sur tout le territoire franc-comtois. Ils seront également présents au marché de Noël de Montbéliard le week-end du 3 au 4 décembre pour sensibiliser et proposer des alternatives pour un Noël plus responsable.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Bourgogne-Franche-Comté : 599 signalements recensés sur le réseau Sentinelles de la nature en 2023

Le réseau citoyen Sentinelles de la nature est un projet porté par les associations du réseau France Nature Environnement (FNE) pour informer, aiguiller et accompagner les citoyens pour agir pour la protection de la nature. Il permet via un site dédié et une application mobile du même nom de signaler les atteintes à l’environnement ou au contraire de faire remonter des initiatives qui lui sont favorables. La FNE BFC vient de publier son bilan régional pour l'année 2023.

Des chasseurs du Doubs demandent à pouvoir chasser le lynx, espèce protégée

Dans un courrier du 16 février 2024, l’Association intercommunale de chasse agrée (AICA) de Fournets-Luisans représentée par son président Steve Thalmann, a demandé à la fédération départementale des chasseurs du Doubs de soumettre au vote de la prochaine assemblée générale un déclassement du lynx boréal, espèce protégée. Une proposition qui n’a pas manqué de faire bondir le centre Athénas, dont la mission est en partie dédié à la protection du félin. 

Vent, pluie, inondations : tous les départements de Bourgogne Franche-Comté en vigilance jaune à partir de cette nuit

Météo France a placé l’ensemble des départements de Bourgogne Franche-Comté en vigilance jaune pour des vents pouvant être violents et pour des inondations dans certains secteurs à partir de jeudi 22 février à 3h00. Cette vigilance concerne également une très large partie de la France. On fait le point.

170 arbres plantés dans le Jura pour favoriser la biodiversité

Le mardi 20 février 2024, la LPO Bourgogne-Franche-Comté, en partenariat avec SNCF Réseau Bourgogne-Franche-Comté et France Nature Environnement Bourgogne-Franche-Comté, a organisé une plantation de haies champêtres à Brans (39) qui a pour objectif de créer et de restaurer des habitats terrestres pour les amphibiens afin de permettre le déplacement des espèces. Ce chantier participatif est financé à 100% par SNCF Réseau.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.59
légère pluie
le 26/02 à 0h00
Vent
7.01 m/s
Pression
996 hPa
Humidité
84 %