Hofesh Shechter Company | Double Murder (Clowns/The Fix)

Publié le 04/09/2021 - 00:00
Mis à jour le 13/10/2021 - 18:50

19-Double Murder-Clowns (c) Todd MacDonald-Illuminations (1)
© © Todd MacDonald - Illuminations
PUBLICITÉ

Double Murder est né de l’union d’une pièce déjà classique, Clowns, et d’un inédit conçu pour lui répondre, The Fix. Clowns est un peu comme une comète chorégraphique, de retour tous les deux ans dans le processus créatif de Hofesh Shechter. Sa première apparition remonte à 2014, sous forme de passage d’un spectacle intitulé Sun. En 2016, dix interprètes grimés, dont certains portent une fraise autour du cou, refont leur apparition dans une chorégraphie à part entière qui interroge déjà notre rapport trouble à la violence comme divertissement banal. Deux ans encore, et Clowns est retravaillé et étoffé pour être intégré dans Show. Son énorme impact sur les spectateurs a persuadé Shechter qu’il n’en avait pas fini avec les questions qu’il soulevait. Clowns se prête d’ailleurs à de telles rééditions. Le « meurtre chorégraphié » à grand spectacle qui s’y accomplit au son de percussions tribales (composées par Shechter lui-même) est chargé de sarcasme et de colère explosive, d’humour et de noirceur, mais aussi d’une certaine légèreté joueuse. L’atmosphère émotionnelle de cette tourbillonnante comédie macabre, d’une ambiguïté complexe, varie chaque soir selon l’humeur du public sans se laisser réduire à une tonalité unique. En proposant le retour d’un temps contemplatif, dépouillé, ouvert à des qualités telles que « la fragilité, la douceur et la compassion », The Fix est comme un antidote au monde dépeint par Clowns. Shechter reconnaît donc volontiers que Double Murder est aussi un jeu de mots fait pour aiguiser la curiosité des spectateurs : double programme, double style, mais aussi aspiration à « doubler » la violence pour la laisser enfin derrière soi, en renonçant paradoxalement aux séductions de sa folle vitesse. Car « la monnaie la plus précieuse que nous possédions aujourd’hui » conclut le chorégraphe, « a quelque chose à voir avec l’espoir ».

Contacts

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.92
couvert
le 19/10 à 0h00
Vent
1.31 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
79 %

Sondage