Allenbach appelle à boycotter l'inauguration du tramway de Besançon

Publié le 26/08/2014 - 09:21
Mis à jour le 16/04/2019 - 09:54

Jean-Philippe Allenbach, président du Mouvement Franche-Comté, invite tous les habitants à boycotter les festivités organisées par la Ville de Besançon à l'occasion de l'inauguration du tramway samedi 30 août 2014. La raison ? Selon le site www.collectivites-locales.gouv.fr, la dette par habitant serait passée de 247 euros à 760 euros. Le président du mouvement Franche-Comté accuse l'installation du tram'...

tramway_photos3.jpg
J-P Allenbach ©Roman - Tramway ©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

« Inauguration du tram bisontin ou l’art de danser sur le volcan de la dette !

Dans sa communication sur le tram, Jean-Louis Fousseret a toujours tenu à rassurer les habitants sur les conséquences financières de son projet. Son responsable financier, Gabriel de Baulieu, déclarait par ailleurs dans le magazine du Grand Besançon de mai-juin 2012 : « Il nous faut recourir à l’emprunt mais sans exagération, car l’emprunt, c’est la dette des générations à venir. » Bien vu, Monsieur le Directeur financier, sauf qu’entre-temps la dette a triplé !

En effet, on apprend aujourd’hui du gouvernement (www.collectivites-locales.gouv.fr) que  l’endettement de l’agglomération bisontine a littéralement explosé avec les travaux du tram, passant de 44,9 millions d’euros fin 2011 à 138,7 millions fin 2013, la dette par habitant s’envolant de 247 euros à 760 euros ! On tremble à l’idée de ce que le montant de la dette aurait pu devenir, si l’on n’avait pas recouru avec modération à l’emprunt…

À un moment où le gouvernement ne sait plus quoi faire pour réduire le montant de la dépense publique et où il s’apprête à humilier une fois de plus  la France en demandant à ses partenaires européens la faveur d’un délai supplémentaire pour pouvoir réduire ses déficits, il est surréaliste de voir Jean-Louis Fousseret inviter les habitants à festoyer à l’occasion du triplement de leur dette personnelleQui plus est, pour une dépense que personne ne demandait, qui n’avait rien d’indispensable et qui, soit dit en passant, fait toujours l’objet d’un recours devant les tribunaux pour absence d’utilité publique.

Dans ces conditions, le Mouvement Franche-Comté invite tous les habitants, dont c’est déjà la fête sur le plan fiscal, à boycotter les festivités annoncées, et le gouvernement à s’abstenir de les cautionner par l’envoi de l’un de ses représentants, à commencer par le Préfet. »

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

La République en marche a dévoilé lundi ses 19 premiers candidats pour les élections municipales, de Toulon à Mayenne en passant par Pontarlier, en se fixant l'objectif d'atteindre au moins 10.000 conseillers municipaux après mars 2020. Sans surprise, Pierre Simon a été désigné par la commission nationale d'investiture sur Pontarlier. À BesançonIl faudra encore patienter jusqu'à fin juin début juillet pour savoir qui sera investi par "En Marche". 

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Lors des élections européennes de mai dernier, le Parti socialiste a connu une défaite historique en France. Avec 6,2 % des voix, le PS se situe loin derrière les autres grands partis français. Aujourd’hui, le PS lance un appel pour s’associer avec les écologistes qui rejoignent les mêmes valeurs. Martial Bourquin, sénateur du Doubs, approuve cet appel.

72 maires et élus locaux de droite et du centre expriment leur soutien à Macron

72 maires et élus locaux de droite et du centre expriment leur soutien à Macron

72 maires et élus locaux de droite et du centre ont exprimé dans une tribune, diffusée samedi par le Journal du Dimanche, leur soutien à Emmanuel Macron, au moment où le parti de droite Les Républicains subit une crise profonde après sa déroute aux élections européennes. Parmi eux, on retrouve notamment le maire  "Agir" de Vesoul, Alain Chrétien.

Emmanuel Macron au vernissage de l’exposition « Yan Pei-Ming face à Courbet » lundi 10 juin

Emmanuel Macron au vernissage de l’exposition « Yan Pei-Ming face à Courbet » lundi 10 juin

Le programme de la visite présidentielle • Le président de la République sera bien à Ornans ce  lundi 10 juin 2019  le jour même du bicentenaire de la naissance de Gustave Courbet (10 juin 1819) pour l'inauguration de la nouvelle exposition "Yan Pei-Ming face à Courbet". Cette dernière fait partie des 15 en France ayant reçu cette année le label "Exposition d’intérêt national" du ministère de la Culture. Le Président de la République sera accompagné par Franck Riester, ministre de la Culture, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, et Sébastien Lecornu, ministre chargé des Collectivités territoriales.

Projet de loi santé : Martial Bourquin dépose des amendements pour lutter contre les déserts médicaux

Projet de loi santé : Martial Bourquin dépose des amendements pour lutter contre les déserts médicaux

Dans le cadre du projet de loi Organisation du système de santé e, débat actuellement au Sénat, le PS Martial Bourquin a déposé des amendements visant à lutter contre les déserts médicaux et propose le conventionnement sélectif  ou "territorialisé" des médecins libéraux.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 27.69
couvert
le 18/06 à 12h00
Vent
1.74 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
52 %

Sondage