Alsace, Bourgogne, Jura : des vendanges peu juteuses

Publié le 05/10/2013 - 10:10
Mis à jour le 06/10/2013 - 11:02

En Alsace, comme en Bourgogne et dans le Jura, les vendanges sont peu juteuses, mais la qualité devrait être là. En cette deuxième année de faible récolte, les professionnels s’accordent pour dire qu’il ne faudrait pas que les caves se vident plus vite qu’elles ne se remplissent. Au risque pour le consommateur, de voir les prix s’envoler.

vendanges_jura_traces_ecrites.jpg
©photo & cetera
PUBLICITÉ

Dans le Jura, le constat est le même que pour les autres vignobles : les rendements sont faibles à cause de la météo. La fraîcheur et les pluies du printemps ont particulièrement touché le Savagnin et le Poulsard. Ces deux cépages typiques du Jura devraient donner « une petite récolte ». Le Savagnin est celui du fameux vin jaune, dont le millésime 2013 est déjà estampillé comme un vin rare, et le Poulsard fournit 80% des rouges.

Aussi faible qu’en 2012 

 « Tous cépages confondus, la récolte sera aussi faible qu’en 2012, voire moins abondante »  indique Gael Delorme, technicien au syndicat de la viticulture du Jura. Pour référence, les volumes s’établissent en moyenne autour de 80 000 hl depuis 2008, avec une hausse à 100 000 hl en 2011, année exceptionnelle.

A moins que la pluie ne s’installe dans les deux semaines à venir, rendant le mildiou menaçant, les raisins sont globalement sains. Contrairement à la Bourgogne voisine, on n’a pas détecté de foyer de flavescence dorée, maladie provoquée par une petite bactérie qui se loge dans le cep. Quant à la qualité, il est encore trop tôt pour se prononcer définitivement. « Les rouges seront assez colorés et auront de beaux arômes », ajoute le conseiller en viticulturz.

 Au final, la question, pour les viticulteurs jurassiens est de savoir gérer deux années consécutives à faible rendement.

 Lire la suite de l’article de Christiane Perruchot concernant notamment les vins de Bourgogne et d’Alace sur le site de notre partenaire Traces Écrites.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Rappel • L’état de catastrophe naturelle vient d'être reconnu pour la commune de Besançon au titre des inondations par remontée de nappe phréatique survenues entre le 22 janvier 2018 et le 28 janvier 2018. Les assurés victimes de ces inondations ont dix jours pour reprendre contact avec leur assurance.

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

L'intergroupe EELV- PC  Société civile de l'ancienne majorité plurielle demande au maire de Besançon de prendre  un arrêté interdisant les pesticides à Besançon, à l'instar de la décision du maire de Boussières dans le Grand Besançon. Jean-Louis Fousseret réaffirme ce mercredi matin qu'il est contre les pesticides, mais estime qu'il ne faut pas confondre "courage et démagogie".

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.78
ciel dégagé
le 18/09 à 18h00
Vent
2.27 m/s
Pression
1021.39 hPa
Humidité
63 %

Sondage