Alsace-Champagne-Ardennes-Lorraine devient la région "Grand Est"

Publié le 04/04/2016 - 13:53
Mis à jour le 04/04/2016 - 13:53

"Grand Est" a été largement plébiscité par les internautes pour nommer la région Alsace-Champagne-Ardennes-Lorraine, a annoncé lundi 4 avril 2016 Philippe Richert, président Les Républicains de la région.

PUBLICITÉ

75% des voix. Avec 75% des suffrages, le nom « Grand Est » a été sélectionné par les internautes appelés à se prononcer sur le nouveau nom de leur région, a annoncé Philippe Richert.

300.000 votants. « J’ai le bonheur de vous annoncer (…) un résultat assez impressionnant », a-t-il déclaré, ajoutant que « nous avons eu près de 300.000 votants au total ». Sur ces 300.000, « 75% des suffrages sont allés à Grand Est », qui était en compétition avec « Rhin-Champagne », « Nouvelle Austrasie » et « Acalie », s’est-il félicité.

« C’est une différence (de score) qui ne permet pas qu’on se pose aujourd’hui encore des questions », a expliqué M. Richert, laissant peser peu de doutes sur le nom qu’adoptera le Conseil régional, qui se réunira en séance plénière le 29 avril.

Entre « Acalie », « Rhin-Champagne », « Nouvelle Austrasie » et « Grand Est »

Les citoyens avaient du 14 mars au 1er avril pour départager « Acalie », « Rhin-Champagne », « Nouvelle Austrasie » et « Grand Est », ce dernier ayant été rajouté par l’exécutif régional, à l’inverse des trois premiers, choisis par des collèges d’experts, d’élus et de citoyens tirés au sort.

Ces 60 participants , dont M. Richert a salué le travail « remarquable », avaient éliminé « Grand Est » au dernier tour et choisi des noms moins attendus.

Mais face à quelques quolibets sur les réseaux sociaux, la Région avait choisi de rajouter un quatrième nom 48 heures après la clôture du processus démocratique de sélection des noms mis en place dès le mois de janvier.

Interrogé sur cette question, M. Richert a reconnu que « effectivement trois noms avaient été choisis », mais « nous avons souhaité, au niveau du bureau du Conseil régional, rajouter le 4e, car Grand Est était régulièrement cité par tous les sondages réalisés dans les médias. Il nous semblait que si Grand Est n’y était pas, il y aurait une forme de frustration, d’interrogation ».

Pour « préserver les identités », a souligné M. Richert, la région gardera dans sa communication l’intitulé « Conseil régional d’Alsace, Champagne-Ardenne, Lorraine ».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Anne Gay-Mignerot, 40 ans, et Karine Mary-Odelot, 44 ans, prendront le départ de la 30ème édition du rallye Aïcha des Gazelles au Maroc l’an prochain, le 13 mars 2020. Une course folle qui nécessite de l’entraînement et une entente irréprochable. Mais avant cela, les deux copines devront trouver quelques sponsors pour participer à cette aventure.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.82
partiellement nuageux
le 17/06 à 18h00
Vent
2.02 m/s
Pression
1016.04 hPa
Humidité
81 %

Sondage