Ameublement : deux fabricants de meubles français s'allient pour "démultiplier" leurs forces

Publié le 04/05/2021 - 17:09
Mis à jour le 04/05/2021 - 18:35

Les deux groupes industriels français d'ameublement et d'aménagement d'intérieur P3G Group et Alsapan ont annoncé mardi 4 mai 2021  leur rapprochement pour donner naissance à Alpagroup, futur leader du marché national qui comptera 4.300 salariés dans le monde, dont 2.000 en France.

 © P3G Group
© P3G Group

Cette alliance doit permettre à ces deux sociétés familiales de l'est de la France de "démultiplier" leurs forces afin de "répondre présents" sur un marché en mutation, avec "de plus en plus de clients importants, mais de moins en moins nombreux", ont expliqué Jean-Charles Parisot, président de P3G Group, et Cécile Cantrelle, présidente d'Alsapan.

La société Alpagroup, sur laquelle l'Autorité de la concurrence doit donner son avis "dans les prochains mois", "rassemblera 4.300 personnes, dont 2.000 en France, répartis dans 19 usines, implantées en France, en Roumanie, aux Etats-Unis et en Asie", ont indiqué les porteurs du projet.

La nouvelle société "interviendra sur toute la chaîne de production du meuble et des éléments d'aménagement de la maison, de la production du panneau de particules jusqu'au produit fini", précisent-ils.

Alpagroup, futur leader Français de l'ameublement, devrait se positionner parmi les cinq premiers acteurs européens du secteur

Alpagroup produira plus de 10 millions de meubles par an pour toutes les pièces de la maison (chambre à coucher, meubles de séjour, cuisines, rangements, salles de bains, canapés) et 12 millions de mètres carrés de revêtement de sol stratifié, en vinyle et de parquet en bois, pour des clients tels que Ikea, Conforama, Castorama, But, Cdiscount ou encore le groupe Adeo (Leroy Merlin).

Pour Jean-Charles Parisot, "le mouvement de consolidation des clients, qui deviennent très gros, est une opportunité: ils ont besoin de fournisseurs qui sont capables de les accompagner dans leur croissance". La création d'Alpagroup entend répondre à cette demande pour "proposer une grande diversité de produits" et "garantir les approvisionnements".

"Cette alliance, ce sont deux familles, deux groupes sains, qui se disent qu'ensemble on peut faire beaucoup plus avec des estimations de croissance très fortes dans les années à venir", prévoit-il.

Cécile Cantrelle constate "l'engouement des Français pour les produits d'aménagement d'intérieur" et espère que les usines vont "se développer très rapidement". "Nous sommes très attachés aux territoires sur lesquels nous sommes implantés", souligne-t-elle.

Infos +

  • P3G Group a été fondé en 2008 par Jean-Charles Parisot, petit'fils de Jacques Parisot, fondateur du groupe éponyme basé en Haute-Saône.

Le groupe, dont le chiffre d'affaires est de 320 millions d'euros, regroupe 11 usines en France, en Europe de l'Est et en Asie, totalisant un effectif de 3.300 personnes.

  • Alsapana été créé en 1972 par un menuisier alsacien, dont l'actuelle présidente Cécile Cantrelle est la petite-fille.

Cette société spécialisée dans le design et la fabrication de meubles en kit, de plans de travail et de sol stratifiés compte 840 collaborateurs pour un chiffre d'affaires annuel de 245 millions d'euros.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La Région prévoit plus de 65,5 millions d’euros d’aides en Bourgogne-Franche-Comté 

Réunis en commission permanente, vendredi 7 mai, les élus régionaux ont voté plus de 65,5 millions d’euros d’aides régionales. Une partie de ces crédits concerne des aides d’urgence et le Plan d’accélération de l’investissement régional (PAIR) mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de COVID-19

Le restaurant la Via Roma devient le Délir’Home Café à Besançon…

Un "esprit bistro" • Un an après avoir repris le restaurant Chez Elle, Christophe Beddeleem ne s'est pas laissé décourager par la crise et a décidé de se lancer dans un nouveau projet : la reprise de la Via Roma, située place de la Révolution à Besançon. Rebaptisé "Délir'Home Café", le nouveau restaurant ouvrira fin mai 2021...

Premier confinement : les habitants moins victimes d’une dégradation financière en Bourgogne-Franche-Comté

Selon une étude de l’Insee publié le 4 mai 2021, près de 20 % des personnes de plus de 15 ans en Bourgogne-Franche-Comté estiment que leurs finances se sont dégradées lors du premier confinement du printemps 2020 mis en place pour juguler l’épidémie de la Covid-19. Tous les salariés n’ont pas pu bénéficier du travail à distance et des dispositifs de maintien dans l’emploi.

Commerce : Annie Genevard souhaite un assouplissement des règles de circulation en zone frontalière

La députée LR du Doubs et vice-présidente de l'Assemblée nationale a écrit ce mardi 4 mai 2021 à Alain Griset, ministre en charge des petites et moyennes entreprises (PME). Elle appelle à un assouplissement des règles de circulation en zone transfrontalière au moment de la réouverture des commerces le 19 mai 2021
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.67
nuageux
le 08/05 à 9h00
Vent
2.56 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
18 %

Sondage