Anne Vignot pressentie tête de liste de l' "Équipe" EELV - PCF - À Gauche Citoyen

Publié le 03/07/2019 - 18:49
Mis à jour le 03/07/2019 - 18:50

Plus de cohérence ? Plus d'humain dans la politique ? Plus d'écologie ? Plus d'union ? Tels étaient les maîtres mots mis en avant lors de la conférence de presse qui s'est tenue ce mercredi 3 juillet 2019 salle Bidault au Kursaal de Besançon en présence de membres de "l'Équipe", composée de plusieurs formations politiques à savoir d'élus d'EELV avec en tête Anne Vignot, du PCF, ou encore "À Gauche Citoyen"et quelques dissidents du PS …

Une plateforme (pétition) a été mise en ligne pour les adhérents de l’Equipe. Cette dernière a récolté près de 300 signatures.

"Les habitants de Besançon attendent des politiques qu'ils se mobilisent", explique Anne Vignot qui  cite à titre d'exemple les dernières Marches pour le climat qui ont rassemblé de nombreux jeunes partout en France.

Une cohérence et "urgence de rassembler toute la gauche"

L'écologie est, selon l'élue, devenue "pour tous une préoccupation". "C'est aussi pour cela qu'il faut que l'on se structure. Au cœur de cette pensée, il y l'humain également".

Selon Joseph Gosset, de l'association "À Gauche Citoyen", "Il n'est pas pour autant question de "soutenir Éric Alauzet qui est "proche du président des riches". En parallèle, il estime important de proposer "une démocratie participative": "Si nous devons être élus, nous devrons consulter les citoyens et les associer aux sujets phares", explique-t-il.

Même topo pour Thibaut Bize, élu au Parti Communiste, qui précise qu'il est "important de faire un travail commun où l'écologie et le social vont ensemble". À ce titre, il explique avoir lancé quelques pistes de réflexion sur une possible "gratuité des transports" tout en précisant "que le trafic routier sur Besançon a augmenté de 15%" .

Anne Vignot en tête de Liste ?

Si l'Équipe venait à se constituer, Anne Vignot, serait sans trop de suspens tête de liste. "Nous savons que les écologistes font toujours des scores importants sur la ville de Besançon. Ils l'ont encore fait lors des dernières élections. C'est à eux de désigner une tête de liste. C'est une équipe que nous voulons mettre en œuvre", explique Christophe Lime, élu du parti communiste au conseil municipal de Besançon.

"L'idée est d'être participatif et en même temps critique". Un point sur lequel Anne Vignot le rejoint : "Quand nous n'étions pas d'accord, cela se faisait en interne et nous ne l'exposions pas forcément sur place publique. Le sujet de l'écologie a été trop mis en périphérie.  C'est trop timide et c'est pourtant l'avenir de notre territoire".

À quand un rapprochement avec la France Insoumise ?

Sur ce point, Anne Vignot indique que "la porte n'est pas fermée" même si pour l'instant le parti n'a exprimé aucun souhait de rapprochement au sein de l'Équipe. "Ils ont aussi dit qu'ils voulaient continuer à discuter sur certains sujets. Cela prouve aussi leur envie de participer à la vie bisontine". L'Équipe précise également avoir "rencontré les différentes organisations" pour mener leur discussion comme le mouvement Bisontines Bisontins.

Soyez le premier à commenter...

2 commentaires

Laisser un commentaire

Politique

Castex n’a « jamais été convaincu » par la création d' »immenses régions »

À l'occasion d'un déplacement en Alsace samedi 23 janvier 2021, le Premier ministre Jean Castex a dit n'avoir "jamais été convaincu" par la création d'"immenses régions", qui ne répondent pas "aux besoins grandissants" de proximité. Ce qui n'a pas manqué de réjouir le fédéraliste bisontin Jean-Philippe Allenbach du Mouvement Franche-Comté

« Mise en difficulté par la crise sanitaire, la culture ne doit pas devenir l’enjeu de polémiques stériles » selon Marie-Guite Dufay

Interpellée sur les lieux culturels par François Sauvadet, président du département de la Côte-d'Or et président de l'opposition de droite à la Région, la présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay, lui répond dans un communiqué ce mercredi 20 janvier.

2022 : Engageons-nous présente ses premières propositions de « transformation » de la société

Élections législatives et présidentielle le même jour, un référendum d'initiative populaire moins restrictif, ou encore un "indicateur de bien être" au côté du PIB:L'association Engageons-nous, créée en septembre par Laurent Joffrin, ex-directeur de Libération, a présenté  ses propositions en vue de 2022.

Covid-19 : jeunes de Bourgogne Franche-Comté, « ne restez pas seuls ! »

Dans un communiqué du 13 janvier 2021, Denis Lamard, conseiller régional Bourgogne Franche-Comté délégué à la jeunesse et la vie associative et président du CRIJ de Bourgogne Franche-Comté, appelle les jeunes à ne pas rester seuls en cette longue période de crise sanitaire et de travail à distance…
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -1.04
couvert
le 24/01 à 6h00
Vent
1.81 m/s
Pression
1003 hPa
Humidité
99 %

Sondage