Alerte Témoin

Annie Genevard a démissionné du Conseil supérieur des programmes

Publié le 26/08/2015 - 09:34
Mis à jour le 26/08/2015 - 17:06

Annie Genevard, députée du Doubs, nommée en octobre 2013 au Conseil supérieur des programmes, instance créée par la loi de Refondation de l’Ecole portée par Vincent Peillon, a présenté sa démission de cette instance à la ministre Najat Vallaud-Belkacem.

valls_et_vallaud-belkacem.jpg
Annie Genevard et Najat Vallaud-Belkacem ©Alexane Alfaro

Dans le courrier adressé à la ministre, elle expose les raisons qui l’ont conduite à prendre la même décision que le premier président de cette instance, Alain Boissinot, quelques mois après sa nomination. A ce jour, quatre membres sur 18 ont présenté leur démission.

Parmi les raisons invoquées, la députée pointe :

  • "l’indifférence de la ministre aux difficultés de cette jeune instance confrontée au défi de la refonte de tous les programmes, de la maternelle à la 3ème, en même temps,  une folie »",
  • "la précipitation dans laquelle le conseil travaille en permanence ce qui nuit à la qualité des travaux",
  • "l’indépendance de façade qui dissimule mal la tutelle permanente du Cabinet sur les travaux du Conseil",
  • "les partis pris pédagogiques ou idéologiques parfois très discutables des experts chargés d’écrire les programmes examinés ensuite par les membres du Conseil",
  • "l’instrumentalisation du Conseil dans la réforme de l’enseignement des langues anciennes, un des aspects les plus contestés de la réforme des collèges".

A ces questions posées par la députée "Les Républicains", la ministre, "n’a apporté aucune réponse satisfaisante".

(Source : annie.genevard.com)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Près de 400 élèves à l’isolement en Franche-Comté : rappel des consignes aux parents

Dans l'académie de Besançon, 385 élèves de 18 classes sont à l’isolement et bénéficient d’un dispositif de classe à distance selon les chiffres hebdomadaires relevés en fin de semaine dernière. Le rectorat note que le nombre de cas avérés positifs reste très  faible dans les établissements scolaires de Franche-Comté.

Carte scolaire : des modifications suite à la rentrée dans le Doubs

Dans leur déclaration préalable les représentant.es de la FSU ont rappelé leur analyse de la carte scolaire 2020 élaborée en avril et juin 2020. Ils ont également dénoncé "le manque de préparation" face au risque d’une nouvelle vague épidémique. Enfin, ils ont interpellé l’Inspecteur d’Académie sur les 4 nouvelles mesures de fermeture de classes envisagées dans le document de travail.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     16.55
    partiellement nuageux
    le 19/09 à 6h00
    Vent
    2.12 m/s
    Pression
    1017 hPa
    Humidité
    84 %

    Sondage