Annie Genevard (LR) dénonce les "coups médiatiques" de Najat Vallaud-Belkacem

Publié le 02/10/2015 - 14:27
Mis à jour le 02/10/2015 - 14:28

Annie Genevard, la déléguée à l'Education et députée du Doubs s'est exprimée jeudi 1e octobre 2015 au sujet des nouveaux programmes scolaires, et notamment à propos des "indécisions" de la ministre de l'Education, Najat Vallaud-Belkacem.

anniegenevard.jpg
Annie Genevard
PUBLICITÉ

Une dictée quotidienne ?

Annie Genevard (LR) s'est exprimée suite aux déclarations de Najat Vallaud-Belkacem sur le retour de la dictée quotidienne qui "introduit à nouveau une confusion". La déléguée à l'Education a en effet déclaré que "le mot "dictée" n’apparaît quasiment pas dans ces nouveaux programmes car tel n’est pas leur objet". Le jour de l'annonce des nouveaux programmes, la ministre a "préconisé une évaluation quotidienne en orthographe après avoir dénoncé le caractère stressant des évaluations". Un changement d'avis qui semble déplaire à Annie Genevard qui revient sur son "changement de pied" puisque le lendemain de cette déclaration, Najat Vallaud-Belkacem a "écrit aux enseignants, inquiets de cette atteinte à leur liberté pédagogique, qu’en réalité la dictée n’est pas obligatoire". 

Un revirement de situation qui sonne comme un mensonge pour Annie Genevard

Selon la députée du Doubs "la ministre est encore dans une démarche exclusivement de communication et d’affichage". Une idée renforcée par la "commande d'un sondage sur "les Français et les nouveaux programmes scolaires" qu'Annie Genevard qualifie de "nouveau coup médiatique indépendant des programmes et sans cohérence d'ensemble".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale 2020 : L. Fagaut veut une carte « avantages séniors » et la gratuité des transports pour les enfants

Lors de l'inauguration se sa permanence à Besançon samedi 8 décembre 2019, Ludovic Fagaut a dévoilé de nouvelles lignes de son programme en tant que candidat Les Républicains pour l'élection municipale à Besançon en 2020, dont la gratuité des transports pour les enfants jusqu'au lycée et la création d'une carte "avantages séniors".

Municipale 2020 à Besançon : K. Bouhassoun ne souhaite pas équiper la police municipale d’armes létales

La question de l'armement de la police municipale est l'un des sujets forts de cette campagne pour l'élection municipale 2020 à Besançon. Si des candidats sont pour l'armement létal des policiers municipaux, Karim Bouhassoun, candidat du mouvement Bisontines-Bisontins, ne l'intègre pas dans son programme sur la sécurité selon un communiqué du 9 décembre 2019.

Municipale 2020 : Ludovic Fagaut souhaite armer la police municipale « par conviction »

Lors de l'inauguration se sa permanence à Besançon samedi 8 décembre 2019, Ludovic Fagaut a dévoilé de nouvelles lignes de son programme en tant que candidat Les Républicains pour l'élection municipale à Besançon en 2020. Parmi elles, l'armement et de le doublement des effectifs de la police municipale…

Municipale Besançon : les propositions de Karim Bouhassoun pour le développement économique

Karim Bouhassoun, du mouvement "Bisontines – Bisontins" a profité mardi 3 décembre 2019 de sa visite au sein de la manufacture horlogère Vuillemin de Franois afin de présenter son programme économique et industriel pour "l’attractivité économique et le développement des filières" du territoire du Grand Besançon Métropole.

Grève du 5 décembre : l’Equipe d’Anne Vignot appelle à la mobilisation contre la réforme des retraites

L'Equipe autour d'Anne-Vignot (composée de Europe Écologie les Verts, le Parti Socialiste, le Parti Communiste, Génération.s et À gauche citoyens !) pour l'élection municipale de Besançon 2020 soutient la journée de grève du jeudi 5 décembre 2019 et appelle à la mobilisation contre la réforme des retraites.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.34
nuageux
le 11/12 à 0h00
Vent
1.61 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
62 %

Sondage