Anti-Geek : Michel Sapin et l'"imbécillité" de Twitter

Publié le 08/08/2014 - 11:36
Mis à jour le 08/08/2014 - 11:37

Le ministre des Finances Michel Sapin se révèle vendredi dans l’Opinion comme un « anti-geek« , peu sensible aux gadgets, méfiant face à Twitter et franchement hostile à la vogue des « selfies ».

 ©
©

"Moins geek que Michel Sapin, c'est impossible", constate le quotidien après avoir sondé le ministre sur son rappport avec la technologie, mobile en particulier. Interrogé pour savoir si son téléphone est un iPhone, le célèbre modèle de l'américain Apple, M. Sapin demande "Le machin avec la pomme, c'est ça ?", rapporte l'Opinion. 

Le ministre, qui dit utiliser son smartphone exclusivement pour téléphoner(avec 1.297 contacts), lire les dépêches et envoyer des textos, se montre réfractaire à la plupart des modes technologiques. 

Ainsi Twitter est pour lui "imbécillité et appauvrissement", tandis que les selfies, ces autoportraits au téléphone portable, font "des gueules de batraciens", poursuit l'Opinion. De quoi se distinguer de son prédécesseur Pierre Moscovici, très présent sur Twitter, y compris via les photos publiées par sa compagne.

(avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Il y a 80 ans, les femmes obtenaient le droit de vote : l’hommage d’Aline Chassagne à Besançon

Il y a 80 ans, le 21 avril 1944, les femmes obtenaient le droit de vote en France. Aline Chassagne, adjointe à la maire de Besançon en charge de la culture et du patrimoine historique, a rendu hommage, samedi matin rue Gisèle Halimi, à celles qui se sont battues pour avoir ce droit. Elle a également appelé à "retourner aux urnes".

Qui sont les travailleurs indépendants en Franche-Comté ?

Depuis novembre 2022, le nombre de travailleurs indépendants (TI) n’a cessé d’augmenter en Franche-Comté avec un rythme moins soutenu qu’en 2021, selon les dernières donnés de l'Urssaf Franche-Comté. La région compte désormais 59.500 indépendants dont 27.900 travailleurs indépendants classiques et 31.600 auto-entrepreneurs (AE).

Un Français n’obtient pas la naturalisation suisse… après avoir tondu le gazon les jours fériés

INSOLITE • Un résident français de Clos-du-Doubs, commune suisse du canton du Jura, s’est vu refuser la naturalisation suisse lors de l’assemblée communale du canton du Jura le 10 avril 2024. Pourquoi ? Il lui a été reproché notamment d’avoir tondu sa pelouse pendant des jours fériés, rapporte nos confrères du Quotidien Jurassien.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.31
légère pluie
le 22/04 à 9h00
Vent
3.99 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
90 %