Appenans : le trentenaire qui a poignardé son père est mis en examen pour meurtre

Publié le 05/03/2024 - 08:40
Mis à jour le 05/03/2024 - 08:22

Un homme de 38 ans a été mis en examen et écroué lundi à Montbéliard pour "meurtre sur ascendant", après avoir reconnu avoir poignardé son père, décédé samedi à Appenans a indiqué le procureur Paul-Edouard Lallois.

tribunal de Montbéliard  © google maps ©
tribunal de Montbéliard © google maps ©

Le suspect a reconnu en garde à vue avoir poignardé son père, un sculpteur sur bois de 62 ans, avec le couteau qu'il lui avait offert pour son anniversaire en février, a précisé le procureur de Montbéliard lors d'une conférence de presse. "Ses déclarations étaient assez décousues, il n'a pas donné de motif cohérent. Il a notamment évoqué son histoire familiale", a relevé le magistrat. "Les relations entre le père et le fils pouvaient être cahotiques", sur fond de consommation de cannabis par les deux hommes, poursuit-il. Le trentenaire, qui habitait chez son père depuis un an, prenait par ailleurs un traitement de substitution à l'héroïne. 

Des expertises psychiatrique et psychologique vont être menées pour déterminer la responsabilité pénale de l'auteur présumé.

Plusieurs plaies par arme blanche

Samedi en début d'après-midi, le sculpteur se rend chez un voisin auquel il confie avoir été "frappé par son fils sans motif apparent", selon M. Lallois. Il repart ensuite chez lui avant de réapparaître dans la rue en marchant difficilement et en gémissant. Son voisin prévient la gendarmerie. Arrivés 6 minutes après l'alerte, les gendarmes découvrent la "victime gisant dans la rue" et aperçoivent l'auteur présumé en train de "s'enfuir par une porte dérobée", explique le commandant en second le groupement de gendarmerie du Doubs, Damien Mathieu. Le suspect sera finalement arrêté sur le perron de l'église où il tentait de se dissimuler.

La victime, blessée de plusieurs plaies par arme blanche dans la région thoracique, est décédée malgré l'intervention des secours.

"Une quantité de sang importante a été retrouvée dans l'atelier (du sculpteur), ce qui nous laisse à penser que la scène de crime se trouve à cet endroit", remarque le procureur. Les enquêteurs ont trouvé dans l'atelier une lame de couteau "type Laguiole" ensanglantée. Le manche a été découvert dans les poches du trentenaire qui a admis l'avoir utilisé pour tuer son père.

Le meurtre sur ascendant est passible de la réclusion à perpétuité. Une procédure incidente a été ouverte à l'encontre du suspect pour l'agression d'un gendarme avec un stylo en garde à vue.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Besançon et Montbéliard : 4.500 personnes et 3.500 véhicules contrôlés en 5 jours

Du 8 au 12 avril 2024, une opération "Place Nette" de grande ampleur s’est déroulée dans le département du Doubs. Réalisée en étroite coordination avec les procureurs de Besançon et de Montbéliard, cette action "coup de poing" s’inscrit dans le cadre des actions de lutte contre la délinquance liée aux trafics de stupéfiants, à l’économie souterraine et au proxénétisme voulues par le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et le Garde des Sceaux. L'heure est au bilan...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.08
légère pluie
le 20/04 à 18h00
Vent
0.87 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
76 %