Apprentissage : les députés veulent créer une classe de troisième "prépa-métiers"

Publié le 31/05/2018 - 17:02
Mis à jour le 31/05/2018 - 17:02

Les députés ont proposé de créer une nouvelle classe de troisième baptisée "prépa-métiers"pour préparer l'orientation des collégiens, notamment vers l'apprentissage, lors de l'examen en commission du projet de loi "avenir professionnel".

apprentissage.jpg
@dr
PUBLICITÉ

« Au cours de la dernière année de scolarité au collège, les élèves volontaires peuvent suivre une classe intitulée troisième +prépa-métiers+ », prévoit un amendement adopté dans la soirée de mardi en commission sur ce texte porté par le ministre du Travail Muriel Pénicaud, qui sera débattu dans l’hémicycle à partir du 11 juin 2018. 

Cette classe, qui doit se substituer au dispositif existant d’initiation aux métiers en alternance pour les élèves, vise à préparer leur orientation « en particulier vers la voie professionnelle et l’apprentissage, et leur permet de poursuivre l’acquisition du socle commun de connaissances, de compétences et de culture ».

Elle doit permettre « de renforcer la découverte des métiers, notamment par des stages en milieu professionnel », selon les termes de l’amendement, porté par Sylvie Charrière (LREM), rapporteure pour avis de la commission des Affaires culturelles et de l’Education.

Par ailleurs, un apprenti ayant subi une rupture de son contrat d’apprentissage pourra poursuivre sa formation dans un Centre de formation d’apprentis (CFA) pendant six mois, en vertu d’un amendement du gouvernement, également voté en commission. 

Afin de renforcer la transparence, les CFA et lycées professionnels devront par ailleurs publier chaque année certaines informations, comme le taux d’obtention des diplômes ou titres professionnels ou le taux de poursuite des études.

A l’initiative d’Ericka Bareigts, élue socialiste de la Réunion, un autre amendement voté entend permettre, à titre expérimental, dans les collectivités d’outre-mer que l’apprentissage soit exécuté en partie à l’étranger dans l’environnement géographique. Un dispositif similaire est prévu pour les contrats de professionnalisation.

Les députés ont également précisé que l’Etat doit délivrer non seulement les informations, mais un accompagnement utile aux élèves, étudiants ou apprentis pour trouver leur voie de formation, les régions devant aussi organiser des actions d’information. 

Pour certains salariés en Contrat à durée indéterminée (CDI), un amendement de la rapporteure Catherine Fabre (LREM) crée par ailleurs un nouveau dispositif de reconversion ou promotion par alternance, pour permettre de changer de métier ou de bénéficier d’une promotion par des actions de formation.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

Plus de 80 offres centrées sur l'emploi et l'insertion du bassin Grand Besançon sont disponibles depuis le 15 octobre 2019 sur le site internet de la Boussole des jeunes :    https://boussole.jeunes.gouv.fr/. 18 partenaires participent à cette action (Région, Département, CAF, Rectorat, CIRFA, MFR…)

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

En prenant à partie une mère voilée accompagnatrice d'une sortie solaire, le conseiller régional RN Julien Odoul a relancé vendredi dernier à Dijon la polémique sur le voile islamique lors d'une séance du conseil régional Bourgogne Franche-Comté. Après les réactions au plus haut niveau de l'État, notamment du ministre de l'Éducation nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a semblé vouloir clore le débat en déclarant ne pas vouloir de nouvelle loi sur les accompagnants scolaires.

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Le ministre de l'Éducation nationale est en visite dans le Doubs lundi 7 octobre 2019. Il s'est rendu à l'école primaire Bourgogne dans le quartier Planoise de Besançon à 9h30. Après un accueil en musique, il devrait échanger autour d'une table ronde avec les enseignants sur le dédoublement des classes de CP et CE1 et l’école inclusive.

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Les SNUipp-FSu du Doubs rejoint par le SE-UNSA et Sud éducation appellent les enseignant.es du premier degré à la grève et à se rassembler jeudi 3 octobre 2019 à Besançon, Montbéliard et Pontarlier pour rendre hommage à Christine Renon, une directrice d'école à Pantin (Seine-Saint-Denis) qui a mis fin à ses jours le 21 septembre dernier.

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Cadre de vie, offre de formations, coût du logement, transport, accueil des étudiants : le Magazine l'Étudiant vient de dévoiler son classement 2019-2020 de 44 villes étudiantes en France sur la base de 16 indicateurs regroupés en cinq critères :  attractivité, formation, vie étudiante, cadre de vie et emploi. En 19e position, Besançon grimpe de deux places au classement.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.38
couvert
le 20/10 à 9h00
Vent
3.19 m/s
Pression
1005.97 hPa
Humidité
88 %

Sondage